Aller au contenu

laurentp13

Anciens Avex
  • Compteur de contenus

    685
  • Inscription

  • Dernière visite

Messages posté(e)s par laurentp13

  1. je ne pense pas avoir un gain en passant a la AVX :-p

    Je pensais que la CG5 n'avait pas le Polar Align.

    Mais puisqu'elle l'a, effectivement, l'écart entre la CG5 et l'AVX reste limité pour qui a déjà une CG5.

    Du coup, en tant que nouvelle monture, l'AVX est intéressante. Mais si tu es satisfait de ta CG5, autant attendre qu'elle rende l'âme avant de changer.


    Es-tu content de ta CG5 ? Ou as-tu des soucis avec ?

    Qu'est-ce que tu espérais comme gain en passant de la CG5 à l'AVX ?

  2. A la demande de Frédo, voici un petit compte rendu des mes premières observations / photos avec mon télescope Orion Optics 150/750 sur monture Celestron AVX. Le compte-rendu est volontairement axé sur les qualités / défauts de la monture AVX.


    Un petit bonjour avant de commencer aux anciens. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis un ancien avexien qui vient de replonger dans l'astro cet été après une pause de 2 ans.


    Commençons tout d'abord par mon lieu principal d'observation. Je suis en ville, à Rueil Malmaison, au troisième et dernier étage d'un immeuble. Les observations et photos que j'ai faites jusqu'à présent l'ont été depuis mon balcon, d'où je ne vois pas l'étoile polaire. Autre précision d'importance, le ciel est quasi-inexploitable sur sa partie est / sud-est à cause des lumières parisiennes. Mes observations et photos se font donc principalement entre le sud-est et l'ouest. Pour couronner le tout, je suis également gêné par l'éclairage d'un immeuble voisin, éclairage situé à la hauteur de mon balcon en provenance du sud-ouest. Bref, les conditions ne sont pas idéales, loin de là, mais j'étais conscient de cela au moment où j'ai pris la décision de me remettre à l'astronomie.


    Je photographie avec un hybride Samsung NX1000 et je n'ai pas encore de filtre pour lutter contre la pollution lumineuse (j'ai lu avec attention le très bon article de Frédo à ce sujet, mais je ne me suis pas encore décidé sur le filtre à prendre).

    Pour les observations, je m'appuie sur mes 2 oculaires, les Pentax xw 3.5mm et 7mm.

    Pour la photo, je dois encore acheter un intervallomètre pour pouvoir effectuer des poses de plus de 30s (mais ce sera fait en même temps que l'achat du filtre).


    Mais revenons-en à la monture. Et commençons par quelques avantages / inconvénients après plusieurs soirées d'observation.


    Avantages :

    * La monture est légère et facilement transportable (même si je ne la déplace que depuis mon salon vers mon balcon). Pour Frédo, je pense que c'est pareil qu'avec ta CG5.

    * Les vis de réglage de latitude et d'azimut sont suffisamment grosses et faciles à manipuler. Elles sont de loin les plus agréables que j'ai eu l'occasion d'utiliser sur mes différentes montures.

    * La vitesse max des moteurs lors des pointages Goto est paramétrable (ce point est important pour moi pour limiter le bruit de la monture). Par rapport à mon ancienne Sphinx, le réglage de la vitesse sur l'AVX est beaucoup plus précis, et la monture est moins bruyante.

    * La précision du pointage est bonne, même avec l'oculaire de 3.5mm (soit 214x). Cependant, je n'ai pas pu encore tester la précision du pointage dans toutes les directions, mais j'ai pu faire des pointages au 3.5mm et en aveugle (avec l'appareil photo) et vérifier que l'objet pointé était bien dans le champ, assez bien centré.

    * Le Polar Align (c'est l'une des principales raisons de mon choix pour cette monture). Je l'ai testé une seule fois jusqu'à présent, mais les résultats m'ont pleinement satisfaits et m'ont conforté dans l'idée que c'était bien la monture qu'il me fallait.

    * La raquette est classique pour qui a déjà eu une monture Celestron. Mais après avoir galéré avec la raquette de la Sphinx avant ma pause astro, revenir à une raquette Celestron est un réel plaisir.

    * Les accessoires, et notamment la possibilité d'y ajouter un module GPS (mais est-ce vraiment utile) et un module Wifi permettant le pilotage à distance de la monture.


    Inconvénients :

    * L'horloge interne de la raquette garde la date et l'heure de la dernière utilisation. C'est bien, mais j'aurais préféré un fonctionnement comme dans les ordinateurs, où la date et l'heure sont à jour à chaque redémarrage.

    * La barre de contrepoids n'est pas rétractable

    * La tête de la monture n'est pas compatible avec toutes les queues d'aronde Vixen. Je n'ai par exemple pas pu utiliser la queue d'aronde vendue avec mon télescope. J'ai du racheter une queue d'aronde Vixen "toute simple" pour pouvoir y fixer mon télescope.

    * La prise d'alimentation sur la monture me parait assez fragile. Mais si on ne serre pas trop le câble d'alimentation, il n'y a pas de problème.

    * Le porte-accessoires bloquant l'écartement du trépied est un peu trop haut, ce qui n'est pas pratique pour les oculaires et accessoires un peu grand. Par exemple, je ne peux pas poser mes oculaires Pentax n'importe où, car à certains endroits, ils rentrent en collision avec le trépied.

    * La monture ne dispose pas d'un niveau intégré.


    Au démarrage de la monture, après avoir saisi les infos traditionnelles (date, heure, emplacement), il faut choisir sa méthode d'alignement. L'alignement sur 2 étoiles est proposé par défaut, et c'est celui qu'il faut retenir pour avoir le maximum de précision au pointage. A l'issue du pointage des 2 étoiles, la raquette donne la possibilité d'ajouter de nouvelles étoiles pour améliorer encore la précision de pointage. Il ne faut pas s'en priver. Un alignement sur 4 à 5 étoiles est pour moi idéal.


    Une fois cet alignement réalisé, je lance la procédure d'alignement polaire. C'est obligatoire dans mon cas, puisque c'est ce qui va me permettre d'ajuster ma mise en station. La procédure se déroule en 2 étapes.

    Dans un premier temps, la monture va pointer vers une étoile, et nous demander de la centrer dans l'oculaire (comme dans une procédure d'alignement classique). Puis elle va calculer l'écart entre la position actuelle de la monture et la position réelle de l'objet pointé. Cet écart est affiché sur l'écran de la raquette. La monture va alors pointer sur l'emplacement réel de l'objet, et demander à ce que l'on centre l'objet dans l'oculaire uniquement en utilisant les vis de réglage. Une fois l'opération effectuée, la monture affiche alors le nouvel écart (en général, cet écart se réduit à quelques secondes max, et 0 si le centrage a été parfaitement réalisé).


    N'ayant effectué cette opération qu'une seule fois jusqu'à présent, je considère qu'il me faudra en moyenne 1/2 heure pour obtenir une MES de qualité. Cela reste primordial pour qui fait comme moi de la photo sans lunette guide.


    Une fois les alignements initial puis polaire réalisés, la précision du pointage est au rendez-vous, même avec le 3.5mm (214x, mon plus fort grossissement possible à ce jour car je n'ai pas de barlow). Mais le plus plaisant, c'est de pouvoir bénéficier de cette précision lorsque l'appareil photo remplace l'oculaire. Car c'est lors de la première photo que l'on peut voir si l'objet est bien présent dans le champ. Pour cela, je pousse mon hybride à 1600 iso et pose entre 10 et 15 secondes. Une fois la vérification effectuée sur la première photo, la séance pour réellement commencer.


    Lors de ma séance photo du 3 septembre 2014, je me suis essayé sur M15 (amas globulaire) et sur NGC 7009 (saturn nebula) à 400 et 800 iso et 30s de pose. A noter néanmoins que suite à mon alignement polaire, il me restait un écart de quelques secondes (je n'ai plus la valeur exacte en tête), mais j'ai quand même décidé de prendre des photos, ne serait-ce que pour voir si le suivi était meilleur, ce qui était bien le cas.


    Je déposerai ce soir quelques photos brutes réalisées. Un expert comme Frédo dira qu'on est très loin de la perfection, mais je considère que c'est un bon début vu les conditions de prise de vue. J'affinerai mon point de vue lorsque j'aurai pu effectuer d'autres tests avec un écart de 0 suite à l'alignement polaire.

  3. Salut Frédéric, le 1er post est à jour. Tour ce qui n'est pas marqué comme vendu est à vendre. Seule la lunette est pour l'instant réservée, mais la transaction se fera au mieux début septembre, l'acheteur potentiel étant en province et devant monter sur Paris à ce moment là. A part cela, j'ai vu que la soirée fin juin a une nouvelle fois été annulée. Vraiment pas de chance avec la météo. A+.

  4. Bonsoir à tous. Voilà, tout est dans le titre. Canatophe sur WA pourrait être intéressé par ma lunette. Comme il vient sur Paris la semaine prochaine, nous devrions normalement nous rencontrer, ne serait-ce que pour voir le matériel. Aussi, je me demandais si l'un d'entre vous le connaissait.

  5. J'avais à l'époque acheté la powermate 4x pour la mettre derrière l'astrotech. Mais le temps n'étant pas de la partie, et ayant ensuite vendu mon reflex pour acheté un canon (que je n'ai jamais acheté), je n'ai jamais pu faire de tests autres que visuels. Je viens de me rendre compte que j'ai en plus le T-ring powermate. Donc si jamais tu es intéressé, je l'incluerai pour le même prix à l'ensemble (privilège AVEX).

  6. L'annonce sur AVEX date du 10 mai effectivement. Mais ce n'est que depuis le 07 juin, et le dépôt de cette même annonce sur WA que les ventes ont réellement commencé. Je mets à jour le site AVEX pour le faire correspondre à l'état réel de la situation. Donc tout ce qui n'apparait pas comme réservé ou vendu est encore disponible.

  7. Bonjour à tous,


    après quelques temps de réflexion, ma décision est prise. J'arrête l'astronomie. Ou plutôt je la pratiquerai différemment. Depuis quelques temps déjà (depuis mon déménagement et la vente de mon reflex), l'envie s'effaçait peu à peu. Et même lorsque j'effectuais des observations, le plaisir n'était plus vraiment là. Je ne vais pas complètement arrêter, mais je préfère me limiter à des séjours astro (type Stellarzac) durant les vacances avec location de télescope.


    Donc Voici ce dont je me sépare (tout le matériel est en très bon état).

    * Monture Vixen Sphinx SXD + Mallette + alimentation secteur stabilisée 12v + câble de pilotage via ordinateur : 1300 € si remise en mains propres.

  8. je constate donc que la position la plus proche se situe exactement à 2 heures de décalage et que comme j'avais lu sur Internet le réticule devait être correct en 1990!

    Effectivement, les réglages des viseurs polaires Vixen pour la polaire sont figés dans le temps. Sur ma monture sphinx par exemple, j'ai un axe qui précise l'emplacement de la polaire tous les 5 ans jusqu'en 2025. L'avantage quand même, c'est qu'il me sera assez facile de poursuivre sur cette axe après coup, si d'aventure la monture est toujours opérationnelle d'ici là.

  9. Vraiment cool apparemment. Et en plus gratuit désormais. Par contre, il faut une carte graphique pas assez récente pour le faire tourner. Je l'avais téléchargé la semaine dernière pour ma fille, mais impossible de le lancer, au motif que la carte graphique n'est pas assez performante.

×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales