Aller au contenu

RaphAstronome

Utilisateurs inscrits
  • Compteur de contenus

    31
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par RaphAstronome

  1. RaphAstronome

    peur de quelque chose

    Dans le même genre que la triskaïdékaphobie : - l'hexakosioihexekontahexaphobie est la peur du nombre 666 - la tétraphobie pour le chiffre 4 (commune en Asie de l'est car "4" ce prononce en chinois presque comme le mort "mort"). Dans les hôtels il n'y a parfois pas d'étage 4 ou alors on le remplace par la lettre "F". (en plus retirer "4" et "13" permet d'avoir des nombre étages plus grands)
  2. Pour le coté turbulences suis à peu près sur que le flou est dû a cela car en faisant des poses courtes je voyais bien l'étoile faire le sorte de "splach" assez caractéristique. J'ai même fait une vérification en cours d'observation mais il n'y avait pas de problème. Je vais essayer sans mon correcteur de coma, on verra si cela est différant. Je vais choisir quelque chose de plus haut aussi. Remarque : l'image de M20 que tu à cité à été fait en Tunisie donc avec M20 plus haute.
  3. Bonjour, Voici donc une petite photo de M20 : Comme à l'accoutumé : Téléscope / optique : Kepler GSO 200mm f/d 4 + correcteur Badder MPCC Monture : Atlas EQ-G Appareil de prise de vue : Atik 314L+ monochrome Temps de pose : 35 poses de 120 s (sur 54, une bonne partie étant entaché d'une turbulence non négligeable) Par contre j'ai fait des images intra/extra focale sur Vega pour tester avec Winroddier au moment où je découvre le résultat ... ... : PTV=1,9 lambda RMS=lambda/2,7 En regardant les différents défauts, il est clair que le seul qui soit réellement embêtant soit l'aberration sphérique, sans lui je serais à PTV=lambda/1,9 et RMS=lambda/11,5 donc nettement plus correct d'autant plus que le reste peut peu-être être optimisé. Je me demande si ce n'est pas dû à mon correcteur de coma car en visu sans ce dernier cela n'a pas l'air si mauvais même sur les planètes. Je ferais un test des que possible sans correcteur mais pour éviter de perdre du temps d'observation je préfère prendre des conseils. Cela ne peut t-il être dû à une mauvaise distance entre le foyer et le correcteur ? Je suis à 55mm comme dit dans la doc et ce avec une assez bonne précision (Baader Varilock) mais cela est t-il différent selon les rapports F/D ? J'ai vu qu'a F/D=3 c'était horrible. F/D=4 c'est dans la limite "though the MPCC is optimized for f/4.5 mirrors, it works well with mirrors from f/4 to f/6." va mais ils ne disent rien par rapport à une éventuelle variation de la distance optimale par rapport au rapport F/D.
  4. Ils ne connaissent pas les codes correcteurs d'erreur et sommes de vérifications à la NASA ?
  5. J'ai essayé de traiter en mettant un coefficient aux darks mais cela ne donnait pas un bon résultat car le problème c'est qu'à +5°C il y a des pixels qui sont totalement morts (parfois saturé, parfois vers 15000) et qui ont une valeur totalement tout à fait normale (valeur proche de l'offset) à 0°C même en posant bien plus longtemps. J'ai dû refaire des darks à +5°C pour donner ce que vous voyez en haut.
  6. Ok, je pensais que les darks était linéaires donc bon, pas possible d'optimiser pour les faire à une autre température avec des poses plus courtes. Je l'aurais vu sur le capteur de température, c'est resté à +5°C tout le temps. Merci
  7. Bonjour, Enfin la météo à été clémente une (et visiblement une seule) nuit. Heureusement que je ne l'ai pas ratée ! Je crois que vous les aurez reconnus M65 avec la supernova 2013am et M66 : Téléscope / optique : Kepler GSO 200mm f/d 4 sur monture Atlas EQ-G Appareil de prise de vue : Atik 314L+ monochrome Temps de pose : 23 poses de 120 s J'ai quelques questions à propos des darks : J'ai fait les brutes et darks à +5°C. Lorsque je compare une dark à 0°C même de 300s et la dark de l'image 120s à +5°C il y a des pixels chauds qui sont en plus sur la +5°C qui n'était pas du tout sur la 0°C. C'est normal ? Peut il y avoir un seuil de température au delà duquel les pixels chauds apparaissent d'un coup ? Le fait que la batterie ait été déchargée à la fin de la prise de vue peut t'il générer des pixels morts ? Merci
  8. J'aime bien lorsque le type regarde la largeur du collier, genre il faut que ce soit ajusté au 0,01 mm Sinon joli matériel.
  9. Voici une observation faite le 9 septembre. A l'origine j'avais prévu tenter une mosaïque de M33 mais elle est encore très basse. Je me suis rabattu sur M11 et M57. Tout d'abord M11 : 13 poses de 60 secondes, léger dézoom Puis M57 : 41 poses de 60 secondes, image à 100% recadrée car c'est très petit. Le traitement est fait pour mettre en valeur la galaxie qui ce trouve à coté tout en gardant un bel anneau et les deux étoiles qui sont dans la nébuleuse (la centrale et l'autre). Par contre du coup les étoiles sont assez empattés. Kepler GSO 200mm f/d 4 sur monture Atlas EQ-G, Atik 314L+ monochrome
  10. D'accord, le pire c'est que je l'avais calculé et je me suis planté dans le réglage . J'ai un Varilock et il était réglé sur 34mm, il faut juste que je le mettes sur 43mm peut être 42mm pour compenser le filet de la CCD qui est trop court. Enfin ça testera le niveau de précision requis pour le correcteur de champ, étant donné ce que ça donne avec 9mm de tirage manquant une erreur d'1mm semble être pas dramatique non plus. Sinon j'utilise un Newton 200/800 donc f/d=4 d'où la coma très gênante sur mes premières images. Le Baader MPCC est de type ROSS d'après le second site que tu m'a donné. Sinon pour les petites galaxies d'arrière plan, oui je les ai vus mais je n'allais tout de même pas mettre la liste complète .
  11. Bonjour, Le champ de M84 et M86 : M 86 en haut M 84 en bas NGC 4387, au centre NGC 4388, à gauche NGC 4402, en haut à droite NGC 4407, en haut à gauche J'ai pas mal contrasté l'image j'espère que vous aimez. Mis à part ça aucun traitement. Il y a 27 poses de 2 minutes. Kepler GSO 200mm f/d 4 sur monture Atlas EQ-G, Atik 314L+ monochrome, correcteur de coma Baader MPCC. J'ai un petit doute par rapport au correcteur, il ne ce visse pas entièrement dans la CCD car le filetage de la CCD est plus court que le Varilock. Il est réglé pour qu'il y ait 55mm de distance entre le correcteur et le capteur CCD mais c'est pas au millimètre du coup. C'est grave ? Cela peut t'il rendre l'image un peu floue ? Sinon autre question à propos du correcteur : on m'a dit qu'il y avait une déformation du champ (déformation coussin) qui fait que l'on ne peux pas vraiment aligner les étoiles avec une autre image, or j'ai très peu de décalage (< 2 pixels) par rapport à une image du DSS.
  12. Là aussi c'est IRIS qui donne le résultat le plus naturel mais le résultat est beaucoup moins marquée. Je met de coté les bords du champ où visiblement il y a des soucis de PLU dans les deux cas. Pour NGC 3521, le bruit sous iris est plus fin et plus naturel, celui de MaxIm DL donne l'impression d'avoir été traité avec un flou adaptatif mais sans l'amélioration par rapport à l'amplitude du bruit généralement apporté par ce traitement. En gros on à l'impression de regarder du riz au lait au lieu de regarder du sable. PS : tu est vraiment sûr que MaxIm DL ne fait pas des traitements plus ou moins en cachette car là c'est vraiment étrange.
  13. C'est impressionnant la différance entre les deux ! Tu est sûr d'avoir effectué les mêmes traitements ? En tout cas je préfère nettement la version iris.
  14. D'après l'AAVSO, elle est d'une magnitude proche de 13, plutôt un peu plus qu'un peu moins. Pour le moment il n'y a pas vraiment de courbe et il semblerait que ce soit une supernova de type -P donc elle serait à sa luminosité maxi et va y rester quelques temps encore.
  15. Bonjour, Suite à -asso.org/forum/viewtopic.php?f=23&t=2802'>mon observation en visuel de la supernova de M 95 voici maintenant la photo qui date de lundi. Cette fois pas trop de brume mais un vent très gênant. Je n'ai pu faire que des poses de 15 secondes et même comme ça je n'ai pu en sélectionner que 29 sur 120 ce qui nous fait à peine 7,25 minutes >:| . Dommage car le seeing, lui semblait plutôt bon. Kepler GSO 200mm f/d 4 sur monture Atlas EQ-G, Atik 314L+ monochrome. Je n'ai pas mis de correcteur de coma, inutile sur un objet si petit et c'est du verre en moins.
  16. Sous iris tu devrais pouvoir utiliser les commandes : Pour lire une image FITS en unsigned : LOADSX [NAME] Pour convertir une série : CONVERTSX [iN] [OUT] [NUMBER] Pour convertir l'image affichée : SIGNED Vérifie bien que le résultat est valide avant de les utiliser et surtout garde bien les originaux.
  17. Avec mon club nous avons décidé hier d'aller observer, la météo était un peu moyenne l'après midi mais semblait alors s'être dégagé. J'avais envoyé une carte de la galaxie M 95 avec notamment la position de la supernova alors annoncé de magnitude 13. Étant donné le ciel un peu brumeux nous n'avons pris qu'un 200mm (donc magnitude limite de 13) et décidé de nous concentrer sur des objets lumineux, notamment les planètes, la supernova n'étant pas observable. Durant le trajet je regardes par la fenêtre : le ciel c'est couvert, on ne verra rien du tout mais on à rendez vous sur le lieu d'observation donc on continues. Une fois arrivé c'était à nouveau un peu mieux même si Vénus apparait dans une tache brumeuse caractéristique des nuis pourries, on voit à peine la voie lactée. On sort quand même le télescope qui est très rapide à mettre en place. M 42 : les extensions ne vont pas bien loin. Vénus, très proche de l'horizon, est très embrumée. Finalement on commence à discuter, il fait chaud donc ce n'est absolument pas pénible d'être en extérieur. On parle du disque de Bathinov, très intéressant pour effectuer la mise au point. Nous le testons en visuel sur une étoile brillante où l'effet est surprenant. On pointe Mars qui avec sa hauteur parait assez bien : les taches sont bien visibles, la calotte polaire apparait minuscule mais est là. Le temps de la discussion la météo semble s'être un peu amélioré. Je demande pour pointer M 95, on ne verra surement pas la supernova mais cela permettra toujours de prendre les points de repère pour faciliter une future observation. Après un pointage un peu laborieux j'arrive à une petite tache floue assez bien visible avec dans la partie extérieure une petite étoile, je me dis que c'est un peu trop brillant pour que ce soit la supernova et il y a pas mal de galaxies dans le coin notamment M 96, toute proche. Je vérifie donc tout d'abord qu'il s'agit bien de M 95 en regardant les différentes étoiles proches et les comparant à la carte : c'est le bien M 95. C'est alors que je me rends compte que l'étoile dans la périphérie de la galaxie est bien la supernova, je vérifie bien si cela concorde avec la position notée sur ma carte : c'est bien ça. Je montre ce que j'ai trouvé à mon entourage : ils confirment. Ensuite je fais un essai avec un grossissement plus élevé pour obscurcir le fond de ciel qui est assez gênant : la supernova est alors bien visible. Voila c'est la première fois que j'arrive à observer correctement une supernova en visuel. J'avais déjà vu la supernova dans M 101 mais la galaxie, trop diffuse pour être observé en présence de la Lune n'apparaissait pas. Il ne reste plus qu'a trouver un soir pour prendre la photo ...
  18. Tu peux aussi modifier la vitesse du guidage sur l'EQ6 pour tester. Le maximum est de 2x la vitesse sidérale, par défaut je crois que c'est 1.5x. Mais je pense aussi que ton câble ST4 à un soucis.
  19. Bonjour, Je me demandais jusqu'où on peu aller en saturation d'une CCD, genre ce qui ce passerais si on posait 20 minutes sur Jupiter. Logiquement il devrait y avoir du blooming mais cela endommagerait t'il le capteur ? Je ne recherche pas l'info pour une CCD en particulier c'est plutôt ce qui ce passe dans le cas général qui m'intéresse. Merci
  20. Pour ma part mes PLU réussies sont à 1/3 donc vers 20 000 pour du 16 bits. Si tu montes trop haut il y a parfois une non linéarité qui apparait et alors c'est foutu. Trop bas tu n'as pas assez de signal sur bruit.
  21. RaphAstronome

    USB gag

    > donc hub alimente sur secteur Donc vraisemblablement pas de problème d'alim. Vérifie tout de même que ton transfo donne des tensions conformes à ces spécifications. D'ailleurs il serait bon que tu mettes les specs en question. Il y a quelque chose d'autre que les cameras sur le hub ? L'atik seule sur le hub ça fonctionne ? La lodestar seule sur le hub ça fonctionne ? Tu devrait pouvoir tester les deux en même temps de jour avec les bouchons sur les cameras. > PS: desole pour les accents, au boulot j'ecris depuis un clavier US et je ne retrouve plus comment faire les accents avec KDE Tu peux le passer en AZERTY quitte à imprimer la disposition des touches si tu ne les connais pas par cœur, ce sera plus pratique.
  22. Remarque si tu achète des oculaire prend en des bons car c'est pas la peine d'en acheter des semblables juste avec des grossissements différents. Leur choix cela en fonction de ce que tu observe le plus : si tu regardes des planètes un champ pas trop grand ne sera pas un grand défaut par contre pour le ciel profond le champ est important. Quel sera la principale utilisation du télescope ? C'est quoi exactement tes oculaires actuels ? Vu comme tu décris les pléiades à 40x (1000/25) je dirais que cet oculaire doit avoir dans les 50° de champ ce qui fait (50/40=1,25° sur le ciel).
  23. Si il te manque un dark tu peux tout à fait le faire après. Il suffit de le faire avec le bouchon sur l'entrée et dans le noir pour éviter d'avoir de la lumière parasite. Il faut que tu le règles au même temps de pose et à la même température. Remarque : si tu le fait dans une boite fait attention à la ventilation, j'avais fait ça avec mon Atik et comme les aérations de devant était obstrués par la boite la température à augmenté lorsque j'ai mis de refroidissement. Heureusement je me suis rendu compte du problème et l'ai mis sur la tranche.
  24. Bonjour et bonne année, Je suis amener à stocker mes instruments (monture EQ6 + tube newton 200/800 + lunette de guidage 70/400) dans un lieu relativement humide et froid. On m'a dit que cela était risqué (quel sont les risques ?) je me dis que je ferait bien de me pencher sur ce problème. Je pensez vous que mettre des sachets de Silicagel serait une bonne idée et quelle quantité mettre ? A quels endroit le mettre ? - Pour le tube newton : dans le tube - Pour la lunette guide : un derrière le bouchon de l'objectif et un autre dans le bouchon du porte oculaire (avec du scotch pour ne pas que ça parte à l'intérieur) - Monture je vois pas trop La raquette de commande, les oculaires et la CCD ne sont pas au même endroit.
  25. Lorsque tu composites les images utilises le sigma-clipping pour virer les pixels chauds, ça marche très bien et c'est très facile. Ca ce fait très simplement avec iris et à mon avis tous les logiciels un peu sérieux.
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales