Aller au contenu

86 milles milliards d’étoiles -m99 -m100


frédogoto
 Share

Messages recommandés

  • Administrators

sur ce champs, 544 galaxies.

à raison de 150 milliards d’étoiles en moyenne par galaxie on arrive à ce chiffre inconcevable

plus bas, l'image annotée

200 poses de 30s a7s + fsq dans Coma Bérénice

depuis le beau ciel de l'Aubrac


edit mise a jour de l'image : le gradiant rougeatre en haut de l'image a été ôté et j'ai un peu adouci l'image...


825053champm99m100s.jpg


917810champm100m99annotes.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

Petite mie en perspective amusante.

Disons qu’une étoile = un grain de sable.

Un mètre cube de sable contient donc en moyenne 1 milliards de grain de sable.

Pour faire une galaxie comme la notre il faut donc 130 mètres cube de sable, soit 15 camions de transport.


Sur cette photo : 544 galaxies. Si chacune d’elle « embarque » 150 milliards d’étoiles en moyenne, nous nous retrouverions avec 8160 camion plein de sable.

Et il n’est pas interdit de penser qu’autour de presque toutes ces étoiles un cortège de planète accompagne cette considération….

Brehheuuu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

sinon j'ai une reponse partielle a ta question : je vais a -au moin- magnitude 18. je suis certain de pouvoir aller audela mais ma liste des objet PGC ne sont mesuré que jusqu'a la magnitude 18 ! au de la, les objets sont référencé mais pas mesuré. a vue de pif je dirais mag 19 - 20...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Membres du bureau

C'est assez impressionnant.

Une rapide recherche sur qq galaxies m'a permit de trouver une mag de 18,8 pour PGC039421.

Il faudrait chercher plus pour trouver sans doute moins lumineux.

Ce qui confirme ton estimation.

Compte tenu du temps de pose global, le 7S apporte t'il un vrai plus sur ce point particulier ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

je ne suis pas sur.


L’A7s n’est pas plus sensible que d’autre appareil ou même CCD : certain nouveau capteur ATIK son aussi sensible que l’a7s. Ce qui change en revanche, et de manière radicale, c’est le bruit de lecture quasi inférieure a -1e ce qui rend possible l’utilisation des poses courtes.

Ce qu’il apporte sur le terrain : la grande facilité liée au APN, avec la sensibilité d’un (bonne) CCD et en couleur dans la foulée, un temps pose suffisamment court pour pouvoir en principe de passer d’autoguidage (dans mon cas c’est un peu juste sur la sphinx), le live view pour la MAP et le cadrage

L’avantage des poses courtes : on « crame » rien au traitement, les pixels déviants (satellite avions) sont plus facilement enlevés, la turbu déglingue moins les images

Evidement au traitement il faut aussi des bécanes de fou

Ce qu’il reste aux CCD : la résolution et la stabilité en température. J’ai hâte de voir mon A7s defiltré astrodon pour voir son comportement en h-a

Maintenant l’apparente facilité de l’a7s et a tempérer : comme tout les apn il faut faut du ditherigne entre les poses pour eviter les tramages en « pluie » du bruit de fond. On peu bien sur le faire manuellement mais c’est assez chiant (on le fait genre toute les 10 poses)

Sinon on « revient » dans les problématiques d’autoguidage

Second point très chiants , le A7s ne se pilote quasiment pas. Seul les logiciels sony permetent un pilotage : et pour ce qui est de l’interfaçage avec les soft astro c’est juste « relou »

Felopaul a développé un petit logiciel qui « pilote » l’a7s pour gerer l’autoguidage et le dithering entre les poses

Il n’a pas pu faire mieux de faire en sorte que son logiciel pilote le soft sony avec des « capture clic de souris virtuel» pour lancer les poses et balancer le dithering sur PHD2 entre celle-ci…

En gros faut pas toucher au PC pendant que son soft tourne car les actions sur la souris brouillent le bon fonctionnement du programme


Les raw sony ne sont pas reconnu par les softs astro a part pix et DSS(ça ne devrait pas trop perdurer mais pour le moment c’est la cas)

Maximdl, astrortillas par exemple ne savent pas gérer…


Alors après il est toujours possible de choisir le mode RAW + JPG sur l’apn de façon a travailler la résolution astrométrique sur le JPG mais j’avoue ne pas y avaloir pensé lors de notre dernière sortie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Frédo, les RAW sony du A7s peuvent s'ouvrir avec n'importe quel logiciel du moment où on les a convertis en .DNG (Adobe DNG converter, gratuit)

Dès lors, les RAW sont linéarisés en 14bits (au lieu du 11/12 bits compressé) et possèdent toujours un format "raw" (n&b) dont il faudra dématricer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

merci d'etre passé par la...

en ce qui me concerne, mon but c'est l’astrométrie pour recadrer pil poil d'une fois à l'autre

j'ai pas tellement le gout de me faire suer a convertir les fichier a chaque fois que je souhaite faire une resolution astro...

donc j'enregistre mes image en raw + jpg qualité max, le jpg est en principe suffisant pour les softs astrométrie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales