Aller au contenu

PLANCHON olivier

Utilisateurs inscrits
  • Compteur de contenus

    338
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par PLANCHON olivier

  1. La sonde de T° a été placé à coté du miroir primaire. Cela me permet de commencez à calibrer le dégagement du porte oculaire au 1/100 de mm, pour la mise au point de la caméra SBIG. Le tube du télescope étant en acier, il y a forcement de la dilatation dû a la différence de T°. Le but étant que les informations puissent me permettre de retrouver plus rapidement et automatiquement une mise au point la plus fine possible. OP
  2. Bien, merci pour toutes ces infos. A bientôt OP
  3. Salut Frédogoto Tu es vraiment satisfait de ton Sony a7s? J'ai un télé Nikon de 300 mm f/d 2,8 qui demande qu'a chauffer les photons... Dit moi, merci d'avance. OP
  4. Pas mal les manips sur Prism. Heureusement que j'ai monté un écran de 32 pouces dans la coupole. Bon il va falloir que je revoie la mise en station du joujou... ça dérive en delta. Pas le droit à l'erreur avec une CCD. Je vais donc devoir déplacer les 1300 Kgs de ferraille, de plomb et d'optiques du télescope. OP
  5. 1 seconde de pose sur une étoile de magnitude 4 environ. J'ai réalisé la collimation par le laser de jour. Puis j'ai vérifié de nuit à 1100x, tout était centré. Puis en défocalisant la caméra SBIG (toujours sur le meme porte oculaire), j'obtiens une collimation presque parfaite. Le capteur de la caméra serait-il pile poil bien monté??? Faut donc que je réajuste un poil. Ce qui veux dire que je n'ai pas réajusté le primaire depuis le réglage au laser de jour. Ce qui veux dire que si les différentes pièces mécaniques sont réalisées correctement et sans jeu, tout reste centré. Ce qui veux dire que si votre télescope utilisé en poste fixe à besoin d'un réglage du primaire après collimation de jour, c'est que les différents pièces mécaniques de réglages des optiques sont perfectibles... OP
  6. Champs de 30' - Magnitude atteinte avec la pleine lune en 5" de pose: 15.6 - Caméra CCD SBIG 8300 - Diamètre optique de miroir primaire: 610 mm - f/d: 3,3 - Focale de 2030 mm - Le correcteur de champs paracorr 2 pouces passe juste. A voir si le vignettage est visible... OP
  7. Et en dernier, un dessin de mon ami Michel Deconinck, l'infatigable dessinateur astro, réalisé à l'OAB il y a peu de temps. OP
  8. Ma compagne à préparé ce satané dossier de subvention afin de pouvoir récupérer des dollars de l'Europe. On est passé en commission il y a peu de temps. 15 mn de blabla devant 30 personnes. 145 000 € demandé afin de pouvoir boucler la deuxième tranche de mon projet. On attends la réponse... Quand à la troisième tranche, la construction de mon télescope géant... j'attends d'abord une bonne maitrise du T620 mm avant de commander les optiques du prochain joujou... Une chose est sur, cette expérience d'obtenir ce télescope piloté par informatique à l'OAB m'a fait voir les différentes possibilités, les contraintes, les avantages, les inconvénients devant lesquelles je vais être confronté... Peut être une monture en alta, moins compliqué mécaniquement et donc moins chère à concevoir. A réfléchir au coin du feu... OP
  9. Petites vérification du bon fonctionnement des leviers astatiques du T620 mm. OP
  10. Pas belle la charpente de la future salle informatique. Le bâtiment sera terminé en fin courant 2017, pas avant. OP
  11. C'est chez moi... Le lac de Ste Croix. On voie la montagne du Chiran au loin à 1905 m d'altitude. Le lac à ces avantages et inconvénient. Ciel parfois brumeux mais parfois hyper stable... OP
  12. Les poses sont de 5". Cette mise au point semble correcte. Mais en se qui concernent le suivi, nouveau problème... Faut revoir la mise en station qui avait été réalisé il y a pas mal d'années... La méthode de King va être utile pour cela. OP
  13. Après de nombreux problèmes à résoudre: instabilité du PC; drivers qui merde; coma ect... voici un essai photo de mise au point. Un T620 ouvert à 3,3 ne pardonne pas en se qui concerne les réglages fins... OP
  14. Téléobjectif Nikon de 1000 mm à miroir. Pied photo obligatoire OP
  15. Bonjour à tous, En attendant mes premières belles images à réaliser au télescope, je vous fais part de mes dernières images de coucher de Soleil. Matériels Nikon - Nuages Mamatus au dessus de l'observatoire OP
  16. Salut Frédogoto Pas vue tes questions... Le thermomètre, il est aussi vieux que moi ha ha ha. Je m'en sert pour le public... Quand à la CCD, mon ami Jean Marie m'a fabriqué et installé une sonde avec thermomètre digitale au 100e de ° afin de pouvoir suivre la dilatation des aciers du tube et la T° pour les photos. Je ne sais pas ou tu pourrais trouver cela? Pour la récupération du plomb, mon fils est compagnon plombier, il m'en récupère souvent. Mais si tu veux en récupérer, il faut t'adresser à un ferrailleur qui revend du cuivre, alu, acier et tous autres métaux. Ca s'achète au poids. Pour le laser, je vais voir avec le boss de l'électronique et je te dirais cela. OP
  17. Premier essai pour vérifier si la platine photo est vraiment à sa place. J’ai un peu de marge au niveau du porte oculaire, je vais pouvoir reculer l’ensemble de cette platine afin de sortir du champs de pleine lumière. Un télescope très lumineux est vraiment chiant pour la photo à cause du dégagement de la caméra CCD, du système de mise au point et de la mécanique de réglage de l’ensemble de la platine photo. Essai sur M57. Pose simple de 5 s sans filtre par vent fort et lune. Je vais donc maintenant pouvoir remplacer la caméra CCD par un oculaire puissant, affiner les réglages optiques et refaire une collimation à 700 x avant d’autres essais photo. OP
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales