Aller au contenu

Dieter333

Avexiens
  • Compteur de contenus

    2 087
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    17

Dieter333 a gagné pour la dernière fois le 9 octobre

Dieter333 a eu le contenu le plus aimé !

1 abonné

À propos de Dieter333

Converted

  • habite à
    Colombes

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Dieter333's Achievements

Apprentice

Apprentice (3/14)

  • Reacting Well Rare
  • First Post
  • Collaborator Rare
  • Posting Machine Rare
  • Dedicated Rare

Recent Badges

32

Réputation sur la communauté

  1. merci Frédo ! c 'est vrai que le nombre de galaxies est impressionnant mais malheureusement à peine la moitié sont renseignées avec le catalogue Gaia3... je pense qu'on dépasse la mag 24. ca devrait pas être de l'astigmatisme mais plutôt les petites aigrettes due à la formule de l'optique....
  2. Nous voulions refaire une belle galaxie mais pas trop imagée, notre dévolu s’est jeté sur NGC 55. Nous avons constaté un fort signal sur des nodosités dans les bras en Ha et OIII, mais malheureusement il appert que les deux signaux pratiquement confondus… Les signaux Ha et OIII ont été ajoutés aux couches Rouge et Bleue après soustraction du signal rouge ou bleu (méthode de JB. Auroux) le signal propre à ses deux couches. NGC 55 Elle est située dans le Sculpteur à environ 5,9 millions d’AL et son diamètre est approximativement de 60 000 AL. Ce serait une galaxie Irrégulière mais les dernières études tendraient à montrer que c’est plutôt une galaxie spirale magellanique barrée (SB(s)m) vue par la tranche. Une galaxie spirale magellanique est un type de galaxie spirale ne possédant qu'un seul bras spiral et qui est habituellement petite. Les galaxies irrégulières n’ont pas de forme spéciale, elles mettent plus de temps pour convertir la matière gazeuse en étoiles car elles sont naines, elles représente environ 10% des galaxies connues. On voit aussi NGC 55 produire de nouvelles étoiles. Ce portrait détaillé de la galaxie NGC 55 met en évidence un noyau brillant traversé par des nuages de poussière, des régions révélatrices de formation d'étoiles rosées et de jeunes amas d'étoiles bleues. De grandes structures en coquille et des panaches ont été identifiés qui sont des signatures de supernovae récentes et de vents stellaires d’étoiles massives. La formation récente d’étoiles s’est presque certainement produite près du centre de NGC 55 il y a à peine 8 millions d’années, bien qu’une production assez régulière d’étoiles se soit produite au cours des 100 à 200 derniers millions d’années. Comparée à d’autres galaxies, NGC 55 a connu une histoire remarquablement uniforme de formation d’étoiles. Full & details on astrobin : https://astrob.in/full/xc72a1/0/?real=
  3. SH2-29,31 & 32 : Assez classique : SH2-29, 30 & 30 forment une zone d’hydrogène ionisé HII renfermant de nombreux autres objets comme des nébuleuses par réflexion (qui sont également des pouponnières d’étoiles comme NGC 6559 , IC 4684 & IC 4685), des nuages moléculaires sombres ou nébuleuses sombres comme B 91 & B 303 et LDN 221, 230 et 212 ainsi qu’une nébuleuse planétaire Minkowski 1-41. Cette région est située dans le Sagittaire juste à l’ouest et contigüe à M8 « la Lagune ». Présentée ici en 2 versions : une en HaL- SIIHaR-GOII-BOIII et l’autre en SHO qui permet de mieux distinguer les détails des nébuleuses. Full & Détails on Astrobin : HaL- SIIHaR-GOII-BOIII : https://astrob.in/full/now5nl/0/?real= SHO : https://astrob.in/full/now5nl/C/?real=
  4. hello la LRGB est surtout là pour avoir une bonne coloration des étoiles, on a fait une version LRGB avec les données dispos pour les réfractaires au SHO
  5. Non, pour les étoiles tu as toujours l oeil
  6. Encore une fois un grand classique : M17. M17, située dans la Sagittaire et visible des 2 hémisphères, est aussi appelée Nébuleuse Omega ou du Cygne. C’est une nébuleuse en émission, sa forte luminosité provient des étoiles jeunes de type B qui irradient le gaz alentour HII. La barre centrale de la nébuleuse masque en fait un amas ouvert constitué d’une trentaine d’étoiles jeunes qui ont pû être observées en IR, ainsi qu’une forte densité de poussières favorables à leur formation. Cette barre, partie la plus brillante tire réellement vers le blanc et non surexposée comme on pourrait le penser. Ce phénomène est apparemment le résultat du mélange de la lumière d'émission du gaz très chaud avec celle des étoiles brillantes réfléchie par la poussière environnante. La nébuleuse contient une grande quantité de matière sombre dont la présence est rendue évidente par les formes remarquables qu'elle fait apparaître. Cette matière a été chauffée par les jeunes étoiles cachées et brille fortement en lumière infrarouge. Elle se trouve à environ 5500 Années-Lumière pour une taille d’environ 40 Années-Lumière (la barre centrale ne représente que 15 Années-Lumières). Nous vous la proposons en mode SHORGB ainsi qu’en version classqiue LRGB (version B sous astrobin) Full & Details sous astrobin : https://astrob.in/full/q5w196/0/?real=
  7. Merci à tous pour vos commentaires Pour Axel : c'est un parti pris que nous avons d'essayer de traiter toutes les zones de manière homogène, et sur cette image les contrastes locaux ont été traités sur toute l'image et non seulement sur la nébuleuse. Regardes bien même sur la nébuleuse les zones de poussières ne sont pas noires...
  8. Merci Phil, Je vais m y coller
  9. Après une interruption due aux congés de l’équipe nous reprenons nos publications et cette fois un grand classique : M20. M20, située dans le Sagittaire et donc visible des deux hémisphères, aussi appelée Nébuleuse de la Trifide (ou du trèfle) se présente comme une fleur en boutons à 3 lobes. C’est une région de formation d’étoiles. Elle nous présente une partie nébuleuse par émission (partie rose-rouge) avec l’mission en Hydrogène, une partie nébuleuse en réflexion (bleue) issue de la réflexion de la lumière des étoiles par les poussières environnantes, des parties sombres de nuages de poussières denses qui apparaissent en bandes qui la séparent en trois lobes, et au milieu on trouve un système triple d’étoiles dont la troisième composante est difficile à isoler. Elle est située à environ 4600 Années-Lumière et est pratiquement aussi grande que la pleine lune mais non visible à l’œil nu. Nous vous la proposons en mode HaR-G-OIIIB ainsi qu’en version HSORGB (version A sous astrobin) où nous trouvons que les faibles extensions extérieures sont plus discernables. Full & Details sous astrobin : https://astrob.in/full/ftyubi/B/?real=
  10. hello, toujours membre à distance mais les soirées et sorties et les échanges avec vous me manquent les potos ! Dieter333
  11. merci ! (le miroir était à nettoyer et on a une grosse double colonne morte pas facile à retirer...)
  12. Bonsoir, notre équipement s’est posé sur une petite galaxie oubliée dans la Balance : NGC 5792 NGC 5792 est une jolie galaxie, peu imagée et pratiquement pas documentée. Il s’agit d’une spirale barrée de type SAbc C située dans la Balance. Sa vitesse radiale est de 1922.4 km/s et un redshift à 0.006433 la situe à une distance d’environ 83 millions d’années-lumière. L’étoile de magnitude 9.6 toute proche visuellement de la structure est en avant plan et appartient à la Voie Lactée, c’est une naine rouge qui rend assez difficile le traitement de cette jolie galaxie. Sur la full on peut identifier de nombreuses autres petites galaxies et de nombreux quasars de magnitude > à 19 Full & details on Astrobin : a forgotten galaxy in Libra : NGC 5792
  13. Cette fois nous vous présentons un classique : Les galaxies des Antennes. Les galaxies des Antennes (NGC 4038 / NGC 4039 ) sont une paire de galaxies en interaction située à environ 75 millions d'années-lumière dans la constellation du Corbeau. NGC 4038 est une galaxie spirale barrée et NGC 4039 est une spirale ordinaire. La classe de luminosité de NGC 4038 est V et elle présente une large raie HI. Celle de NGC 4039 est aussi V, mais elle n'a pas de raie HI. Par contre, NGC 4039 est une galaxie LINER, c'est-à-dire une galaxie dont le noyau présente un spectre d'émission caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés, et c'est aussi une galaxie à sursaut de formation d'étoiles Une étude récente révèle que ces galaxies en interaction sont moins éloignées de la Voie lactée qu’on ne le pensait auparavant , à 45 millions d’années-lumière au lieu de 65 millions d’années-lumière. Les galaxies des Antennes sont le résultat d'une collision galactique. Situées dans le groupe de NGC 4038 avec au moins 26 autres galaxies, ces deux galaxies sont connues sous le nom d'« Antennes » parce que les deux grandes excroissances formées d'étoiles de gaz et de poussières éjectés hors de leur galaxie lors de la collision ressemblent aux antennes d'un insecte. Les noyaux des deux galaxies sont en train de fusionner lentement et de devenir une unique galaxie. Les galaxies antennes contiennent également une collection relativement jeune d’amas globulaires massifs qui se sont peut-être formés à la suite de la collision entre les deux galaxies. Le jeune âge de ces amas contraste avec l’âge moyen de la plupart des amas globulaires connus (qui ont environ 12 milliards d’années), la formation des globulaires provenant probablement des ondes de choc, générées par la collision des galaxies, comprimant de grands nuages moléculaires massifs. Les régions les plus denses des nuages qui s’effondrent et se compriment sont censées être le lieu de naissance des amas. Au cours de la collision, des milliards d’étoiles se formeront. Les régions de naissance les plus brillantes et les plus compactes sont appelées super amas d’étoiles. Les deux galaxies spirales ont commencé à interagir il y a quelques centaines de millions d’années, faisant des galaxies antennes l’un des exemples les plus proches et les plus jeunes d’une paire de galaxies en collision. Près de la moitié des objets faibles de l’image des antennes sont de jeunes amas contenant des dizaines de milliers d’étoiles. Les blobs orange du centre de l’image sont les deux noyaux des galaxies originales et se composent principalement de vieilles étoiles sillonnée par des filaments de poussière, qui apparaît en brun dans l’image. Les deux galaxies sont parsemées de régions bleu brillant formant des étoiles entourées d’hydrogène gazeux brillant, apparaissant sur l’image en rose. Par âge datant les amas de l’image, les astronomes constatent que seulement environ 10 pour cent des amas de super étoiles nouvellement formés dans les antennes survivront au-delà des 10 premiers millions d’années. La grande majorité des amas de super étoiles formés au cours de cette interaction se disperseront, les étoiles individuelles faisant partie du fond lisse de la galaxie. On pense cependant qu’une centaine des amas les plus massifs survivront pour former des amas globulaires réguliers, similaires aux amas globulaires trouvés dans notre propre galaxie de la Voie lactée. Dans plusieurs millions d'années, les noyaux galactiques de NGC 4038 et NGC 4039 entreront en collision, devenant un noyau simple entouré d'étoiles, de gaz et de poussière. Certaines observations et simulations suggèrent que ces galaxies fusionneront finalement en galaxie elliptique. Cela arrivera probablement aussi à la Voie lactée lorsqu'elle entrera en collision avec la galaxie d'Andromède. Selon A.M. Garcia, les galaxies NGC 4038 et NGC 4039 font partie d'un groupe de galaxies qui compte au moins 27 membres, le groupe de NGC 4038. Les autres membres du New General Catalogue du groupe sont NGC 3955, NGC 3956, NGC 3957, NGC 3981, NGC 4024, NGC 4027, NGC 4033, NGC 4035, ainsi que NGC 405018. Le groupe de NGC 4038 fait partie du superamas de la Vierge aussi appelé le Superamas local. Full& Details : Antennae Galaxies
  14. quand on aime on ne compte pas.... en gros une galaxie c'est 15-20h, une nebuleuse c'est une 50aine d'heures, il ne faut pas oublier que même si le ciel est très clair, pour l'instant on n'a qu'un 300mm et ouvert à fd8....et une CCD pas une CMOS
  15. hello Fredo, pas de déconvolution sur cette image mais très légèrement floutée car sinon on la trouvait trop dure et les volutes ne faisaient pas assez vaporeux... il a été difficile de trouver le bon équilibre. pour le cadrage l'amas était entier mais on a eu un décalage des prises sur une couche ... il a fallu croper légèrement Merci pour tes commentaires toujours constructifs !
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales