Aller au contenu

albanc

Utilisateurs inscrits
  • Compteur de contenus

    8
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par albanc

  1. Y'a ça, c'est payant, mais c'est pas si mal pour le prix : http://www.prodigitalsoftware.com/Astronomy_Tools_For_Full_Version.html
  2. Le site qui donne les prévisions les plus précises que j'ai trouvé, c'est meteociel
  3. Hum les fichiers les plus récents dans ce zip datent de 2007... A mon avis ils t'on fait re-flasher le programme d'origine au cas ou l'eprom aurait bugué. Sinon je confirme que le support technique de Starlight est au top, j'ai testé.
  4. Mon backlash est bien réglé dans le SS, mais j'ai l'impression que des aléas subsistent, peut-être dus à l'ampleur du backlash. Je ne parviens jamais à obtenir un réglage parfait. J'ai quelques pixels chauds ou morts sur ma lodestar, mais je ne crois pas qu'ils pénalisent le guidage. Par curiosité, comment procèdes-tu pour réaliser cette opération ? C'est vrai que 30V ça commence à faire... Je compte m'équiper d'une batterie 100Ah en deep cycle quoi qu'il arrive. Et pour la conso, ce n'est pas tant le voltage que l'ampérage qui compte. Les ESCAP sont donnés à 3.2A en pointe, si c'est x2 moteurs, c'est vrai que ça commence à faire lourd pour du nomade. Après ils ne consomment pas forcément autant en suivi.
  5. ouatch ! A ce prix là on préfèrera l'AO Starlight !
  6. Je viens de regarder le TDM indiqué par Fredo. La solution à l'air très propre, joliment adaptée sur la GPDX, et s'utilise en complément sur la motorisation existante. Reste à voir le prix. Après comme tu le dis, pas sur que le backlash mécanique ne continue pas à mettre le souk dans l'EP quand même. Ca ne corrigera pas non plus les problèmes de guidage en DEC.
  7. Salut fredo, Oui j'ai bien étudié les réglages de mon Skysensor, le serrage de la VSF, et en démontant les moteurs, j'ai été étonné de constater que le pignon en sortie du réducteur avait un jeu non négligeable, peut-être de 5 à 10°. Du coup l'autoguidage est un peu à la loose. On dirait que j'ai atteint les limites de la qualité Vixen. J'aime beaucoup le skysensor, mais le fait qu'on ne puisse pas lui paramétrer des moteurs de remplacement ne me permet pas d'optimiser ce problème pour ma focale photo. Et j'en ai un peu marre de jeter la moitié de mes poses à la poubelle. Je me suis aussi penché sur l'optique adaptative (j'ai lu ton post et celui très complet de Séraphin sur son blog) est c'est vrai que c'est probablement la meilleure solution, mais ça coûte encore un peu plus cher et ça ajoute encore des fils et des logiciels dans la boucle qui peuvent être source de tracas potentielle supplémentaire. Que dirais-tu de sa mise en oeuvre au final ? Est-ce fluide ? Par contre je suis étonné que ta F20A ne te donne pas totalement satisfaction avec une focale de 2m. Bien qu'Emmanuel Mallart semble apporter un grand soin a ses réalisations, vu le coût de l'engin, il me semble qu'il serait légitime d'obtenir un suivi impeccable à la focale d'un C8, non ? Ou alors le facteur limitant serait-il celui de la turbulence, que l'AO compenserait avec plus de succès que n'importe quel monture ne saurait le faire ?
  8. Salut à tous, Un petit bonjour d'abord, car je suis nouveau sur ce forum et ceci est mon premier post. Certains d'entre vous me connaissent sans doute déjà, je suis albanc sur webastro et astrosurf (pour changer). Je dispose d'un C8 carbone sur une monture GPDX pilotée par un skysensor + une camera CCD Starlight Xpress SXVF-H16 et autoguidé par une lodestar. Mon site astro perso : http://www.super-polaris.fr Après 15 ans d'arrêt, j'ai repris l'astrophoto il y a 2 ans et je suis complètement mordu. Par contre je rencontre ces temps-ci des difficultés de guidage à la focale du C8. Il semble être temps pour moi de passer a une précision supérieure, sauf que ... pas trop le budget pour une super monture cette année. Une solution alternative pour moi serait de remotoriser la monture avec une solution de qualité. En effet j'ai constaté un backlash important au niveau des moto réducteurs des moteurs MT-3 et j'aimerais voir ce que cette monture peut donner avec une motorisation de qualité. Je n'ai pas encore caractérisé mon EP, mais ça ne saurais tarder. Le truc c'est que je deviens allergique au backlash, alors en attendant rien n'interdit d'explorer des solutions. J'aimerais idéalement me débarasser des motoréducteurs et employer des moteurs puissants montés directement sur poulie/courroie, mais je n'ai aucune idée du couple qu'il faudrait déployer pour parvenir à mes fins. Mon idée est aussi de disposer d'une solution performante, éventuellement adaptable plus tard sur une G11. Mes recherches et ma lecture des forums me mènent vers une solution à base de moteurs ESCAP P530 couplés à un LFE Photo guidant au 1/64 de pas. J'ai trouvé le kit Astro Electronic pour GPDX, mais celui-ci comporte un réducteur 12:1 et probablement des moteurs P530-004. Déjà, la précision de ce kit vous semble-t-elle valable et supérieure aux moteurs Vixen ? Une solution pour maximiser le couple et squeezer les réducteurs serait d'employer les puissants moteurs ESCAP P53-0.7 couplés à un LittleFoot Elegance Photo V40 capable de délivrer un maximum de puissance pour ces moteurs gourmands (3.2A). Mais ceci implique un surcoût important (200€) au niveau du contrôleur et je me demande si un LFE Photo Basic avec des P530-004 montés sans réducteur ne serait pas déjà suffisant. Est-ce que quelqu'un ici aurait assez de connaissances pour répondre à cette question ? Une option qui me semble attrayante également est l'usage d'encodeurs pour créer un circuit en boucle fermée à la manière des dernières montures AP3600GTO. Quelqu'un a-t-il des infos sur la qualité de fonctionnement de ce système avec un LFE photo ? Merci d'avance pour vos éventuels retours.
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales