Aller au contenu

Raspoutine

Avexiens
  • Compteur de contenus

    578
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Raspoutine

  1. Salut, je suis aussi intéressé. Rachid
  2. "Je m'Aounise", on me l'a jamais faite celle là Le fond de ciel pour moi : pas de règle, il dépend de ce que l'on a a y faire ressortir. Dans ce cas là parfait pour M106 : les galaxies de fond de ciel sont bien mises en valeur, trop clair pour M81 : IFN n'est pas assez contrastée celle de Frédo me parait plus équilibrée. Bon j'avoue, je préfère les fonds de ciels clairs mais c'est juste que j'ai rien à y cacher Domage qu'en ce moment le seeing soit tout pourris car la profondeur est là et avec quelques 10eme FWHM en moins la détectivité déjà surprenante aurait été assez exeptionnelle, au moins sur l'image au fond de ciel clair > A+ Rachid
  3. Paru vendu Philippe, Vendredi soir je sors l'Epsilon 180, si tu es chaud pass un coup de fil. A+ Rachid
  4. Salut, Pascal si tu as le budget fonce, il n’y a pas de vices cachés avec la TSA120. Elle est juste un peu raté côté éthétique > Si tu cherche aussi dans l’ocas, regarde du côté d’une FS102 : pour le prix de la TSA120 tu auras la lunette, la monture, et le réducteur de focale qui va bien et qui énnerve les collègues . Si je n'avais qu'un tube ça serait la FS102. Soirée turbulente à Jouy ou pourtant le seeing peut être sympa, je n'ai meme pas ouvert le portable > Comparer la TSA120 et la FS128, why not mais les deux lunettes sont deux katanas. J’avais cette M51 aussi avec du 7.4 microns il y a quelques années, seeing dans les 2.5’’ correct sans plus, on peut faire mieux : http://www.nebuleuse.eu/pages/m51.htm Les tailles des objets sont quand même vachement proches. On est ni en Crête ni en Autriche, pour moi c’est le seeing qui fera toujours la différence. Petit avantage côté FS128 pour un échantillonnage plus fin à photosite égal mais la FS128 est plus sensible aux conditions : plus de 3'' d'arc de seeing ou plus de 10km de vent tu rentre chez toi ou alors tu sort l'Epsilon Bref ca se tient. A+ Rachid
  5. Joli Philippe, c'est pas tout les jour qu"une image en narrowband ne me donne pas envie de gerber a+ Rachid
  6. Ok Frédo et Axel, je passe du côté obcsur de la force : j’ai ajouté un léger lissage sur le fond de ciel. Est-ce cela vous parait moins bruité ? Frédo tu m'auras cherché, je développe un peu pour le match FS-TOA : - Prix sans commentaire - Poids : 7.5kg pour la FS128 et 12,4kg pour la TOA130F, sans commentaire - Focale : 1040mm pour la FS, 1000mm pour la TOA, 40mm quand on cherche à agrandir ça se voit - Cercle image sans correcteur : 25mm pour la FS et 15mm pour la TOA En plus clair cela signifie que lorsque la TOA130 se baguarre pour tenir les 12x8mm d’un KAI2000, la FS128 elle tient 15x15mm d’un KAI4000. Voir les brutes ici : http://www.nebuleuse.eu/FSTOA/FS128-STL4020_sanscorrecteur.zip http://www.nebuleuse.eu/FSTOA/TOA130-ST2000_sanscorrecteur.zip Et là un crop du centre avec la TOA130 sans correcteur http://www.nebuleuse.eu/pages/n5985.html Y a 1024x768p sur les 1600x1200p, ça commence à tirer dans les coins. Pour être objectif je me demande si la 80ED Equinox ne fait pas mieux. Rémi P. m’avais dit une fois que dans un triplet la troisième lentille sert uniquement qu’à la suppression du chromatisme, c’est donc que la fluorite donne un champ plus plan que le verre ED. Bien sûr on peut rajouter le correcteur 67FL, là plus de problème de champ plan. La TOA130F+67FL = définition du champ plan au moins sur tout le 24x36, j’ai vérifié cela avec ma STL11000. Sauf que : ça coute cher, ça rajoute du poids, il faut s’emmerder avec un back-focus, ça induit des contraintes thermiques et déforme les étoiles. OU avait même été jusqu'à me remplacer le corps mécanique du correcteur 67FL. - Contraintes thermique : La FS a bien sur des problèmes de déformation de lentilles avec le froid, mais pour pallier au problème le barillet a « des fenêtres d’élasticité ». Bon ca ne suffit pas mais le barillet est désserable : perso l’hiver je déserrais le barillet. Avec les lentilles lâches plus aucun problème pour imager l’hiver. La nouvelle est d’ailleurs trop serrée il faut que je m'en occupe desserre. La TOA ales même contraintes thermique, je ne me souviens plus si le barillet à des fenêtres d’élasticité mais comme pour la FS ça ne suffit pas. Sauf que là le barillet n’est pas désérrable qu’il y aussi le correcteur qui est contraint dans sa mécanique. OU avait été jusqu'à me refaire toute la partie mécanique du correcteur. Voir la forme des étoiles par -10° avec le correcteur 67FL d’origine : http://www.nebuleuse.eu/pages/n2683.html Maintenant on peut aussi dire qu’au niveau chromatisme la TOA surpasse la FS128, que le focuser 2.7’’ de la FS128 et bien ridicule par rapport au 4’’ de la TOA. Mais pour faire du noir blanc avec une petite caméra légère, la TOA est elle l’instrument le plus adapté ? Pour moi non, et les 40mm de focale en plus feront toujours pencher la balance vers la FS. Par contre Philippe, pour toutes les autres applications c’est la TOA qui est au dessus le la FS et bien au dessus même. Si j’avais eu pour projet d’acheter le dernier golgoth de chez SBIG, ou même juste d’utiliser ma STL11000 à 1 mètre de focale c’est plutôt la TOA que j’aurais gardé A+ Rachid
  7. Salut Frédo, Sur mon CRT "Astro" c'est vrai que le fond de ciel fait un peu sombre, en revanche ça rends plus équilibré sur mon écran TFT "bureautique". Va comprendre. A+ Rachid
  8. Salut, content que cette baleine vous plaise. Frédo le bruit ne me dérange pas jusqu'à un certain niveau, quelque part ça fait partie de l’image. Axel mes impression par rapport à la TOA, je pourrais en faire tout un roman mais je vais faire court : pour ce type d’application : FS 2 – TOA 0. Philippe, comme je te disais par mail je ne voulais pas partir en Sologne sans avoir testé la FS. Mais promis la prochaine session plus d’excuse ! Merci Alban depuis le temps que je te tanne tous le monde avec le piqué des FS Merci Pepuccio, mais je n’y peux rien première lumière et seeing correct je n’allais pas gâcher ça Gérard, j’ai un petit faible pour les gros plans de galaxies en noir et blanc : je trouve que la couleur rend moins profond et contraste moins fort que noir et blanc. Après ça dépends aussi de l'échantilonnage. A+ Rachid
  9. Salut, je vous fait partager ma premiere lumière avec une vieille FS128 de 11 ans d'âge : http://www.nebuleuse.eu/pages/n4631.html Pas de flat, un vieux dark de 2 ans, pas de registration : trop pressé de vérifier si la lulu marche bien A+ Rachid
  10. Alban, sur ce type d’objets à la limite du fond de ciel, je pense que le rendu dépend plus du niveau du fond ciel et de la nature du traitement que du temps de pose. Bien sûr il faut un minimum de pose pour récolter et lisser ce que ton fond de ciel pourras te donner. Ce que je veux dire c’est que tu pourras poser des heures et des heures, si tu ne récoltes que du fond de ciel ton objet ne sortiras pas plus en 20 heures qu’en 5 heures par exemple. Après coté traitement il y a ceux qui s’amusent avec tout un arsenal de calques, de filtres de réductions d’étoiles, de traitement par zone et puis d’autres qui partent du principe ou ciel est comme il est. Pour la mozaique j'avoue je n'ai pas le courage, mais je tenterai bien le coin à gauche et au milieu A+ Rachid
  11. Philippe, pour cet été je me tate avec le Quercy : pour moi ça reste le meilleur compromis entre fond de ciel et seiing. Quoi qu’il en soit ça sera pour la nouvelle lune de septembre. Je pense que tu n’es pas dispo mais si tu es chaud passe un de fil rapidement car les places vont être chères. A+ Rachid
  12. Peppuccio, pas de meuilleurs solution : si tu trouves ça m'interesse. As-tu faut une comparaison entre un BG Bin_down sur chaque brute et sur l'image finale ? J'avais fait ça une fois et j'avais trouvé le résultat de la soustracion de fond de ciel sur l'image finale plus cohérente que le résultat de la manipe faite sur chaque brute. Mais bon ça doit dépendre de la taille de l'objet et du niveau de pollu. A+ Rachid
  13. Salut, pour ma part j'utilise toujours les commande bg et bin_down, beaucoup plus rapide à mettre en oeuvre que le pointon surtout quand on a grand capteur ou que l'on souhaite virer le gradien d'une série d'images... a+ Rachid
  14. Salut les Avexiens, Belle image avec un champ impressionnant qui donne des idées de champ J'avais fais le centre de cette région l'année dernière avec un Epsilon 180 en Lozère et un traitement beaucoup plus soft : http://www.nebuleuse.eu/pages/IC360-2000.html Un exotique comme celui là mérite une cartouche bien plus grosse, mais ça fait mal à la tête de se dire : 7h de voiture aller 7h de voiture retour, 1 semaine sous un ciel noir, avec du peau 4 nuits praticables et 1 objet durant tout le séjour... A+ Rachid
  15. Raspoutine

    lunette

    Salut, On pu comparer une TSA102 avec une 130GT prêtée par Nicolas du Télescope ( salut Nico ) Tu verrais le champ plan sans correcteur tu serais choqué. Si tu n’es pas prêt à rajouter le prix du correcteur qui va bien prend plutôt une FSQ ou une TSA. Sinon lunette compacte, avec mécanique irréprochable, qui peut donner un échantillonnage atypique. A+ Rachid
  16. Bon vous me faite causer N’oubliez pas qu’une FS/TSA à un réducteur très bon et pas si cher que ça. Ca lui donne un FD 5.9 à 5,5 en fonction du métal-back utilisé, avec ce genre de config on a vraiment deux focales qui piquent pour moins cher d’une FSQ. Depuis le temps on a pu mettre une FSQ106N ( Fabrice Labati ) en face d’une bonne vieille FS102+réducteur achetée d’occas. ( Gérard Lauren ) avec deux ST2000, sur deux G11 au même moment et au même endroit sur le même objet sous le ciel bien stable. Et bien faite moi confiance, sur les 12mm de la ST2000 il n’y a pas photo, la FS torche la FSQ. Je ne dit pas que la FSQ est une mauvaise lunette, mais qu’il faut lui mettre un capteur bien large qui mettra ses qualités d’aplanéité de champ et mécaniques en valeur. PS : Philippe pour faire du Halpha je sors l’Epsilon et je guide sans problème en interne avec un 5nm. Tient j’essaierai bien avec un 3nm juste pout énerver quelqu’un > j'arrête le HS...
  17. Arrête Frédo on va me prendre pour le Jean-Pierre Kopf de l’astro La FSQ est une bonne lunette mais je lui préfère une bonne vieille FS102 voir TSA102 moins cher et supérieure en piqué d’image. Le choix de la FSQ ne s’impose que si l’on a besoin de + de 25mm de champ plan ou bien avec le model ED d’un FD plus court. Ce n’est pas mon cas mais ça doit être le tien et celui d’Alban. Pour l’Astrodon c’est une solution en béton armé, à condition de recevoir un focuseur hélocoidal sans tilt. Je n’ai pas eu cette chance. Le mien est passé par la fenêtre le premier soir, j’ai fini par récupérer celui de Richard Galli sur-graissé et certifié dans jeux. Je le vends car que je ne suis pas prêt à me séparer de ma bonne vieille ST2000XM : 1 câble USB et 1 câble d’alimentation, 1 seule application qui ne plante jamais. Oui Philippe je t’entends d’ici, QSI y est presque mais il manque encore le port/alim d’autoguidage externe ainsi que le capteur d’autoguidage made in QSI. Tu pourras leur dire ça de ma part > A+ Rachid
  18. Oui je suis là mais un peu en pointillé. Du fait du FD ultra court de l’E180, j’avais juste veillé à avoir le plus de bande passante possible à mon FD. Mécastronic, que je remercie, m’avais dégotté un Astronomiks de 6nm catégorie A++ : rapport de mesure 97% à FD8 et 80% à 2.8. Il y a donc bien une chute de bande passante liée à l’incidence des rayons sur les filtres. Logique : un filtre est développé pour un FD moyen, un rayon vachement ouvert ne traverse pas la même épaisseur et donc pas les mêmes régions et traitements du dit filtre qu’un rayon d’un FD vachement fermé. Cela se modélise par un léger décalage de bande passante du filtre en fonction du FD. J’ai depuis un Astrodon de 5nm, acheté directement chez Don Dolman, j’en avais discuté avec lui : pour lui ses nouveaux filtres sont optimisés pour les FD plus courts : la chute de bande passante est maintenant négligeable. J’ai aussi eu la chance d’essayer pas mal de marques et de modèles, y a pas photo prenez de l’Astrodon PS : Philipe arrête de flamber et pense à ceux qui doivent guider en interne A+ Rachid
  19. Raspoutine

    M16

    Salut, sympa l'ASA à l'air de ne pas trop mal encaisser le poids de la STL. Peut être que l'image aurait été meilleure en LRVB. Bon ciel, Rachid
  20. Salut, pas mal. Cette lunette est surprenante. Voir ce que fait Stéphane, un collègue de club, avec une ST2000 sur EQ6 : http://www.nebuleuse.eu/Stephane/m81.JPG Dommage que la mécanique ne soit pas au niveau de l'optique. a+ Rachid
  21. Raspoutine

    Bienvenue à Radegou

    Salut, oui je m'en sépare. Cette TOA130F a pourtant des qualités assez rares : chromatisme absent, champ plan assez incroyable avec correcteur, mécanique adaptée aux grosses caméras. En fait parfaite pour un KAI11000 ou KAF16000, mais pas de chance ce n'est pas ce que je recherche. Je pense la remplacer par un instrument avec un poil plus de focale et l'utiliser avec une petite caméra légère type ST. Mais avant il faut que je fasse M33 avec a+ Rachid
  22. Raspoutine

    Bienvenue à Radegou

    Salut, Oui c'est vrai pas beaucoup de détails sur mon site : je m'appelle Rachid j'ai 34 ans je bosse dans l'informatique et comme vous je suis féru de CCD et de ciels noirs. J'habite dans le 94 donc malheureusement un petit peu loin du Vexin. Je suis actuellement membre de l'Uranoscope et j'observe dans 77. J'ai rencontrer Frédo un peu par hasard, le courant est bien passé aussi on resté en contact. Côté matos je suis plutôt gâté : G11, Epsilon 180ED, TOA130F, STL11000, ST2000, 314L+, 314E Forcément pour les images ça aide Mes attentes, peut être déjà éssayer de se faire une soirée CCD sous un ciel noir en IFD ou ailleurs ? Rachid
  23. Raspoutine

    Bienvenue à Radegou

    Salut, merci pour votre acceuil les gars Rachid
  24. Salut, de la neige en mai en Espagne ça c'est pas de la poisse c'est une malédiction Mais pourquoi ne pas avoir repoussé ? Rachid
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales