Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'case'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Forum public d'AVEX
    • Photographies - galerie
    • Discussions générales
    • Logiciels & informatique
    • Dobson, visuel, dessin et Croa
    • Cosmologie et astronautique
    • Important
    • Petites Annonces
    • Café

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


About Me


habite à


Fonction


Astrobin


INTERESTS


OCCUPATION


WEBSITE


YAHOO


LOCATION


FACEBOOK


GOOGLEPLUS


SKYPE


TWITTER


YOUTUBE

1 résultat trouvé

  1. Bonjour à tous ! Aujourd'hui j'aimerai vous partager un petit projet qui m'a bien occupé : la fabrication d'un flight case sur mesure pour mon télescope ! Mon Télescope ressemble actuellement à ça : (depuis cette photo, un mini ordinateur s'est rajouté sous le focuser, mais rien de révolutionnaire niveau encombrement) Le problème que j'avais est simple : Avec la lunette guide au dessus du tube et avec la roue à filtre 7x2", impossible de rentrer ce tube dans mon ancienne caisse de transport et impossible de trouver sur internet une caisse aux dimensions souhaitées, du coup, face à l'inévitable, me voilà parti pour la construction de mon flight case ! En premier lieu, après avoir réfléchis un peu sur les dimensions, je suis parti pour un flight case de 92cm x 32.5cm x 35cm (longueur x largeur x hauteur) afin de pouvoir mettre mon télescope avec un peu de rab si j'ai envie de mettre des mousses supplémentaires, un câble que j'ai oublié de ranger quelque part ou autre. Surtout, je voulais pouvoir ranger mon télescope avec le focuser réglé sur ma mise au point habituelle (à peu près). Car après 10 fois à tout démonter, me rendre compte que j'ai oublié de remettre le focuser à 0, devoir tout rebrancher pour le faire ... J'ai décidé de faire une caisse plus longue (à titre indicatif, le flight case terminé pèse 10Kg, avec 10Kg de télescope dedans, j'arrive à 20Kg. Ce qui reste transportable, mais je ferais pas une randonnée avec =D ) Voici la liste des dépenses : Première étape : Construction et découpe d'une boite Pour commencer, assez simplement, on construit une boite tout ce qu'il y a de plus basique. J'ai pris du contreplaqué car c'est pas chère et que c'est solide, mais libre à vous de prendre de l'okoumé spécial extérieur, des panneaux de résine, ou autre. J'ai pris des panneaux de 1cm d'épaisseur, ça me semblait être un bon compromis poids/solidité et surtout, j'ai trouvé des rails parfaits pour 1cm d'épaisseur sur Connex-online. Une fois la boite sèche, on passe au moment délicat : la découper pour avoir 2 parties, qui composeront le corps principal et le couvercle du flight case. Pour les dimensions, au pif, je voulais que ça soit assez profond mais pas trop pour pas que le couvercle pèse 3 tonnes. Pensez également à l'emplacement des poignées. Pour la découpe 3 solutions : - La scie sur table (j'ai opté pour cette solution) on règle le guide, puis on passe les 4 cotés de la boite à la scie, rapide, efficace. Pensez bien pour les 2 derniers cotés à couper, à mettre un peu de scotch pour rigidifier la boite, afin que sous le poids du couvercle vous n'ayez pas d'arrachements. - La scie circulaire avec un guide (devoir déplacer et repositionner le guide face par face m'a semblé bien plus long et fastidieux que la scie sur table) - A la scie, comme un vrai. Mais attention ! il faut que ça soit bien droit ! Une fois les découpes effectuées on ponce bien, pour avoir un bel aspect, puis 2 ou 3 couches de peinture (ou de vernis) appliquées au rouleau. (très important pour bien protéger le bois, même si ce flight case n'a pas vocation à passer la nuit dehors ni à rester sous la pluie, je n'ai pas envie de le voir gonfler à cause d'un peu de rosée dans l'herbe). Seconde étape : Mise en place des rails, poignées, charnières Il est maintenant temps de passer au montage, découpe des rails à bonne dimension, perçage, on prend son meilleur foret et ses meilleurs rivets et c'est parti ! Si vous avez un compresseur, l'acquisition d'une riveteuse pneumatique est un luxe que j'aurais aimé avoir, car les 150 forets à la main, c'est fatiguant. On commence par les cornières d'angle, on les coupes à dimension (j'ai pris large, avec les coins qui vont venir recouvrir, je n'avais pas envie d'avoir des soucis de dilatation entre les cornières), on les scotch en place, et on fait des trou, on met des rivets, etc... Rien de fou. Une fois les cornières d'angle posées, on passe à la partie la plus délicate : les rails "de fermeture" (ensemble profilé mâle et femelle avec gorge d'étanchéité). Là il faut pas se rater, mâle et femelle doivent être parfaitement emboités, il faut tout couper au demi millimètre près pour pas avoir de surprise (surtout dans les angles). Pour ma part j'ai fait un coté puis l'autre, j'aurais peut être dû laisser le male et la femelle emboités et couper tout ensemble, aucune idée. La boite à onglet est obligatoire, une bonne scie à métaux également. Une fois les rails posés, on pose tous les renforts d'angle et les coins (j'ai pris des coins boules en bas et coins standard en haut) Vient maintenant le moment d'installer les charnières, les fermetures et les poignées. On commence par faire un trou avec une scie cloche ou un gros foret, puis à la scie sauteuse on découpe l'emprise des poignées sur chaque coté. Pour les charnière j'ai pris exprès des charnières qui ne demandaient pas de coupe, j'ai préféré être sur. Pour les fermetures par contre, j'ai tout découpé à la main, la scie sauteuse n'a pas aimé le passage bois-alu-alu renforcé. Les dimensions de coupe sont indiquées sur le site connex-online sur chaque produit, très pratique ! Ensuite on place tout, on perce, on met les rivets ! TADAAA ! c'est fini ! Dernière étape : Le garnissage Il ne reste plus qu'à garnir l'intérieur, j'ai pris des mousses rigides et de la mousse prédécoupée. La colle vendue sur connex-online est super efficace, un genre de néoprène en spray j'ai collé toute la mousse rigide pour avoir une "base" que j'agrémenterai ensuite en fonction de mes besoins. Je n'ai pas collé la mousse prédécoupée dans le cas où mon setup viendrait à être modifié. Pour le découpage de la mousse prédécoupée, je l'ai mise au fond, j'ai posé le télescope dessus, et j'ai enlevé zone par zone pour que tout repose bien dedans, que les câbles ne soient pas tordus, etc. Voilà le travail ! Je vais rajouter dans les prochains jours de la mousse prédécoupée sur le couvercle, pour bien "englober" la lunette guide, cette mousse sera sans doute fixée au scotch double face, je ne sais pas encore, j'ai pas envie d'avoir un truc définitif mais j'ai pas non plus envie que la mousse se balade. En l'état le télescope ne bouge pas, les 8cm de mousse prédécoupée tout autour de la queue d'aronde permettent de bien le caler, il y a peu de chance pour que la boite se retourne toute seule ^^. Petits points supplémentaires ! - Je n'ai pas mis de poignée sur le dessus, j'avais peur de mettre trop de tension sur les charnières et les fermetures, cette boite fera : maison -> voiture / voiture -> trépied (et pareil dans l'autre sens), les 2 poignées situées de part et d'autre sont suffisantes, une poignée c'est lourd, et je voulais pas courir le risque. - Je vais ajouter prochainement 2 charnières supplémentaires qui "bloqueront" le couvercle à 90° afin que la boite ne se renverse pas quand j'ouvre le couvercle et qu'elle est vide, mais surtout pour éviter d'avoir le couvercle qui tire sur les charnières piano. Idéalement j'aurais du le faire avant de garnir, mais j'étais impatient !! Puis bon, pour 6 malheureux rivets, ça ira bien ! - Le site Flight Case 38 (https://www.flight-38.fr/flight-case-en-kit/) vous permet d'avoir un flight case en kit à monter pour 197.92€ HT (soit 237€ TTC, sans la pince à rivet, sans les mousses et la colle pour les mousses) ce qui est sacrément intéressant en voyant ce que le mien m'a couté. J'ai décidé de tout prendre séparément pour plusieurs raisons : La satisfaction personnelle Le prix La personnalisation complète Le droit à l'erreur (il me reste des rails, j'ai pu "rater" sur une ou deux largeur de cornière, sans avoir peur de me dire "mince, j'ai raté un truc sur le kit, ça va être la galère à remplacer) Voilà ! Ah, aussi, je vous recommande 2 vidéos qui m'ont été plus qu'utiles : "Construire un flight case pour les musiciens" de la chaine "The Musemush" : et les deux vidéos de Olivier Chambon "Fabrication d'un flight case pour ranger mon matériel vidéo" parties 1 et 2 :
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales