Aller au contenu
Forum Avex

Denier

Avexiens
  • Compteur de contenus

    90
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

Tout ce qui a été posté par Denier

  1. Un GEVEX est un WE d'astronomie organisé par des membre de l'AVEX et situé au gîte de La Gevrinière, dans l'Orne, sélectionné pour la qualité de l'accueil du maître des lieux et la beauté de son ciel ; GE pour Gevrinère, VEX pour AVEX. Comme toujours, cette sortie a eu lieu un WE proche de la nouvelle lune, pour garantir un ciel le plus sombre possible. Ce GEVEX, 6ème du nom, a commencé le vendredi soir pour se terminer le dimanche matin, ce qui a fait 2 nuits pour observer/protographier et une bonne journée pour autre chose, selon l'inspiration : traitements photo, découverte de logiciels, et ballade dans les environs. Nous étions 6 membres de l'AVEX à nous être coordonnés en amont sur les aspects logistiques et alimentaires afin de consacrer le maximum de temps à notre passion commune. Pour 4 d'entre nous (dont moi), c'était notre première expérience de week-end astro. Vendredi soir, une fois les 6 participants arrivés et les pizzas englouties, il a fallu se rendre à l'évidence : comme lors du GEVEX de septembre, le ciel ne sera pas clément durant tout le séjour. Heureusement, vers 22h, des trouées dans les nuages nous permettent de profiter des qualités de mon petit Dobson Flextube 130 x 650 : légèreté, portabilité, rapidité de mise en oeuvre, qui nous ont permis d'observer Jupiter et ses satellites avec une configuration très particulière : Io et Europe se confondaient presque l'un avec l'autre, montrant un presque "phému". C'est l'abréviation de "PHEnomène MUtuel", représentant l'occultation ou l'éclipse d'un satellite galiléen de Jupiter par un autre. Cela a lieu tous les 6 ans et Stellarium permet de vérifier ce phénomène en ciblant Jupiter le 21 octobre 2022 à 20h30. Nous ne pourrons pas faire plus cette nuit-là, les nuages s'invitant. A 1h du matin, nous sommes allés nous coucher. Samedi matin, Laurent devait trouver où charger sa voiture électrique. 3 d'entre nous l'ont accompagné à Camembert, distant de 7 km. Nous avons profité du délai de chargement pour visiter le musée du Camembert, accompagné d'une dégustation du fromage éponyme. Le déjeuner fut consacré à la traditionnelle raclette qui nous a tous mis en forme pour commencer les choses sérieuses : la moitié d'entre nous est allée travailler sur leurs setups respectifs et les 3 autres (dont moi), ont travaillé sur ordinateur. J'ai sollicité l'aide et les conseils de Fredo pour optimiser le traitement de ma photo de l'objet du mois, M33. "Denis, qu'est-ce que tu m'as fait, là !!" me lance Fredo après avoir agrandi les étoiles sur ma brute de régistration (BDR). Fredo me fait constater que mes étoiles ressemblent plus à des assiettes qu'à des têtes d'épingles. Tel un gamin qui s'est fait prendre avec le doigt dans le pot de Nutella, je réponds que j'ai fait ce que j'ai pu. Je révise avec Fredo le process de mise au point de mon objectif Canon 300mm F/4 sur mon Canon 6D. Il s'avère que je procède correctement mais manque de rigueur... parce que je n'ai pas les bons outils pour obtenir un résultat acceptable. Par chance, Loïc dispose du même setup que moi et me propose, la nuit venue, de me montrer le process qu'il utilise avec succès pour affiner sa mise au point. il procède notamment avec le logiciel Backyard EOS. A partir de mon PC, j'avais plusieurs fois tenté de prendre la main sur mon APN en utilisant la fonction Wifi. Cela avait parfois fonctionné, mais, le plus souvent, le signal entre mon PC et l'APN se perdait. Je n'avais pas identifié que je pouvais prendre la main grâce à un câble USB. Dans ma malette, je dispose de deux câble et Loïc me propose de tester cette configuration à partir de son micro. Chou blanc ! rien ne fonctionne ! Je tremble à l'idée que mon objectif soit défectueux. Loïc remplace mon câble USB par son câble à lui, fourni par Canon. Miracle ! ça fonctionne ! La mise au point de mon 300mm bouge lorsque Loïc manipule Backyard EOS. Je connecte mon second câble à la place de celui de Loïc. Il fonctionne ! Mon premier câble est défectueux et finira en déchetterie. De son côté, Fredo s'occupe de ma photo, pré-traitée avec SiRil. M33 y est presque invisible. Siril n'est pas le logiciel qu'il utilise habituellement mais il sait de quoi il est capable. J'apprends comment extraire le gradient avec subtilité et découvre la signification de certains paramètres jusqu'ici utilisés aveuglément. J'observe avec fascination comment tirer le meilleur parti de Siril et de Photoshop pour transformer une photo que je croyais inexploitable en une galaxie entourée d'étoiles. Je ne la publierai pas car les brutes sont de trop mauvaise qualité pour que le résultat soit digne d'être montré, mais je dispose désormais d'une référence pour mes futurs traitements. Samedi soir, une fois la nuit tombée, je suis sorti avec Loïc pour voir comment il pratique pour faire une mise au point tip-top avec Backyard EOS. J'ai téléchargé le logiciel sur mon PC et ai pu ainsi faire le test avec mon setup complet. En 20 minutes, j'ai pu disposer d'une photo test avec des étoiles parfaitement nettes. Il me reste à mettre tout cela en pratique lorsqu'il y aura moins de nuages et moins de vent. Pour mon premier GEVEX, je suis ravi ! J'en reviens avec une envie redoublée de photographier les astres et l'impatience de mettre en pratique la mise au point selon Loïc. J'ai pu aussi comparer la qualité de mes oculaires sur un autre téléscope et constater que mon 10mm est de qualité très moyenne. Je vais investir dans un oculaire de meilleure qualité et dans un Barlow. Le GEVEX est un lieu privélégié pour apprendre, échanger, questionner. On a le temps de le faire. Les 4 heures que Fredo et Loïc ont consacré à m'aider n'auraient pas pu être prises à un autre moment. Ce fut aussi le plaisir de passer un WE entre potes, sans enjeux, où la seule contrainte est de partager le repas avec les copains et où les mots d'ordres implicites furent plaisir et bienveillance. Vivent les GEVEX à venir et merci à Fredo, notre hôte, à Laurent, François, JB et Loïc pour m'avoir offert ce souvenir. Denis
  2. Denier

    Cotisation 2022-2023

    Bonjour Joseph et merci de ta sollicitation. J'ai fait le virement ce jour. Denis Fournier
  3. Voici le lien vers mon FIT, uploadé sur le nuage AVEX. https://www.avex-asso.org/filerun/wl/?id=8CVjPfnlft4tTD9DrmtXPzVEjJCGc4bO
  4. Merci pour ces encouragements qui m'ont amené à chercher comment "triturer" l'image Linéaire sur Siril pour obtenir une image grand format. Je patauge un peu pour exporter l'image avec une taille suffisante. Voici donc une version "Big" de première intention? Je vais poursuivre mes investigations Sirilesques pour voir ce que je peux sortir de différent et intéressant à mon goût..
  5. Voici ma photo Shooting le 31 mai à partir de 23h30 jusqu'à 5h le 1er juin. Matériel : Canon 6D + Samyang 135 F/2.0 sur Star Adventurer. Traitement SIRIL basique sans DOF, suppression du bruit vert et extraction du gradient. Compilation des 252 poses de 30s. J'ai fait cela de mon jardin, en attendant que la queue du Cygne monte suffisamment haut pour passer au dessus des arbres. Pollution lumineuse liée à plusieurs lampadaires d'éclairage publibc distants de 30 à 60 mètres. Je testais simultanément : - un setup type nomade avec Canon 6D sur batterie et une powerbank de 10.000mA/h sur laquelle je branchais un hub USB auquel je reliais la SA et le chauffe-objectif - l'adaptateur sur sabot-flash sur lequel j'ai positionné un laser point rouge - le renvoi coudé positionné sur le viseur polaire. Je m'y suis pris tard, vers 22h45, pour sortir le setup, J'ai commencé par stabiliser le pied puis mise en station. Le renvoi coudé a apporté le confort attendu. Je suis toujours gêné par le réglage vertical de la SA, la molette n'étant pas aussi précise que les vis permettant le réglage horizontal. A un moment, j'ai abandonné la partie en me disant que je verrai le résultat de ce réglage. J'ai ensuite pointé la queue du Cygne avec mon pointeur laser posé sur le sabot du flash. Nickel ! 1/2h à 1h d'économisée pour cibler les galaxies lors des futurs shootings. Mise au point avec masque de Bahtinov. Ce matin, relève des compteurs avec 252 photos de ma première nébuleuse. Je ne suis pas déçu mais je ne sais pas faire mieux au niveau traitement et post traitement. J'ai fait quelques darks que je vais utiliser plus tard pour un second traitement. Observations et conseils bienvenus pour améliorer tout ça !
  6. Denier

    Cotisation 2021-2022

    Virement effectué. Merci Joseph. Denis FOURNIER
  7. Denier

    Cotisation 2020-2021

    Virement effectué. Merci Joseph. Denis FOURNIER
  8. Merci à tous pour ces contributions précises et éclairantes .
  9. Débutant en astronomie et, plus encore, en astrophoto, je souhaite passer les étapes sans les griller. La première a été, la semaine dernière, d’identifier ce qu'il est possible de photographier avec mon Canon Powershot SX700 et le Canon 450D (obj 18-55mm 1:3.5-5.6) prêté par un copain. J’ai mis l’un et l’autre sur mon pied photo très léger et peu précis et ciblé Orion puis les Pléïades, que j’ai shootés en faisant varier les temps de pose de 15 secondes (max du SX700) à 30 secondes (max du 450D) puis 1 minute en mode Bulb sur le 450D. 3 choses me sont apparues comme indispensables après cette expérience initiatique, au vu des résultats obtenus sur mes clichés : il me faut une monture motorisée, un outil de déclenchement et un pied précis et stable. J’avais déjà lu et entendu tout ça, bien sûr, mais je tenais à faire l’expérience pour comprendre et, ultérieurement, faire des choix éclairés. Disposant de peu de place et souhaitant, pour l’instant, des outils portables et rapides à mettre en œuvre, j’aimerais connaître vos avis et commentaires à propos de montures légères telles que les Star Adventurer (équatoriale) et Star Discovery (azimutale) de SkyWatcher. J’ai lu des critiques évoquant notamment un manque de précision mais elles ont un format et un prix qui rentrent dans mes critères. Je me questionne sur le choix azimutale/équatoriale pour faire de la photo, sur le côté confort ou gadget du Wifi sur Discovery et la rapidité x facilité de mise en station et mise en œuvre. Je dispose d’un Dobson Héritage 130/650 avec une queue d’aronde mâle type Vixen. C’est donc un tube léger que je pense pouvoir fixer sur ces montures. Mille mercis pour me faire partager vos expériences, commentaires et conseils à propos de ces montures ou d’autres du même type ?
  10. Denier

    Présentation - Denis

    Virement de cotisation effectué ce jour
  11. Denier

    Présentation - Denis

    Aïe ! C'est qu'il y a un problème... J'ai tout de suite pensé à vérifier que j'étais bien connecté. Ce n'est donc pas a priori la cause du problème. A toutes fins utiles, tu trouveras ci-dessous le message que j'obtiens lorsque je clique sur le lien présent sur mon mail. Cela t'aide-t-il ?
  12. Denier

    Présentation - Denis

    Merci Xavier. Je déclare donc souhaiter rejoindre l'AVEX. Lorsque je clique sur le lien du parcours du nouvel inscrit, un message m'informe que je n'ai pas les droits permettant d'afficher le contenu. Peux-tu m'aider sur ce point ? Je serai heureux de vous rejoindre à Parnes ou Enfer le moment venu. A bientôt.
  13. Bonjour, Je m'appelle Denis, j'ai 63 ans et navigue entre Montreuil (Paris est) et Gasny dans l'Eure. J'ai fait ma première observation lors de la nuit des étoiles 2018 et, depuis, ai initié un parcours pour découvrir la pratique de l'astronomie (1ère étoile avec l'AFA en décembre 2018 puis 2ème étoile en octobre 2019). J'ai bien identifié qu'il existe de nombreuses façons de pratiquer l'astronomie et fait le choix d'acquérir un matériel simple, transportable et facile à mettre en oeuvre (Dobson Heritage 130/650) pour faire mes premières armes et pratiquer autant que possible avant de faire des acquisitions plus conséquentes et correspondant à ma pratique. Une première expérience en club/asso m'a fait comprendre que mon plaisir existe dans l'équilibre entre théorie, pratique et technique. Mon expérience artistique m'oriente vers l'astrophotographie qui est, je pense, le domaine qui me permettra d'assouvir mes appétits de connaissances, d'observation et de création. Votre sympathique accueil me fait penser que je pourrais progresser et m'épanouir au sein de l'AVEX. Quel est le pas suivant pour y adhérer ? Merci et à bientôt. Denis FOURNIER
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales