Aller au contenu

LucaR

Avexiens
  • Compteur de contenus

    234
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    6

LucaR a gagné pour la dernière fois le 6 juin

LucaR a eu le contenu le plus aimé !

À propos de LucaR

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

LucaR's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

  • Dedicated Rare
  • Conversation Starter Rare
  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Week One Done Rare

Recent Badges

43

Réputation sur la communauté

  1. Ok je vois merci! Donc je me dis que, du moins avec ce setup APN+ma lulu+filtre duo-band, quand j'arrive aux alentours des 8h d'intégration ça ne sert plus à grand chose de consacrer plus de nuits encore à la même cible, autant passer à une autre. Ouais je me suis posé la question si c'était pas un peu trop, je devrais toujours me répondre "oui" à cette question en fait
  2. La nébuleuse dite du Sorcier - moi non plus je vois pas trop où il se trouve, ce sorcier - est un nuage de gaz grand de 100 année lumières et situé à 8000 années lumières de nous, où des étoiles sont en train de se former. Bientôt (d'ici quelques millions d'années) elles souffleront tout le gaz et continuerons à naviguer autour de la galaxie en un petit groupe nommé amas ouvert et qui à déjà son petit nom: NGC 7380. 215x180s=10h45 en 4 sesssions Canon 650D (APS-C) défiltré partiel, ISO 800 Filtre STC duo-narrowband H+O version EOS-Clip, APO triplet 102 f/5 avec réducteur Monture AZEQ6 Guidage chercheur + Zwo ASI178mc, Logiciels : Kstar/Ekos sur Stellarmate RPI4, PHD2, Siril, Photoshop Ciel Bortle 4 dans le Vexin, lune de 66% la première nuit à 93% la quatrième, qualité de ciel correct sauf la dernière nuit. Températures nocturnes assez chaudes (18°C en moyenne) C'est mon premier véritable essai de composition HOO avec le filtre duoband STC (le seul duo-bande étroite ayant une version EOS-Clip) sur APN numérique, pris sous une lune quasi pleine mais assez basse dans le ciel. Vu que les nuits sont courtes en ce moment j'ai cumulé 4 sessions avec 2 à 3h de pose utile chacune, pour un total d'un peu moins de 11h d'intégration. A chaque étape je regardais le résultat à l'empilement: jusqu'à l'étape 3 (un peu plus de 8h d'intégration) l'amélioration était très nette à chaque fois - plus de signal, moins de bruit. En revanche la dernière nuit de pose n'a quasiment rien apporté de plus! Peut-être était-ce dû à un seeing plus dégradé cette dernière nuit, ou une lune encore plus pleine? Ou bien il y a des limites à l'APN au delà desquelles ça n'apporte rien d'ajouter des poses? Je ne sais pas!
  3. LucaR

    Un petit bout de Lune

    En optique l'infini n'est qu'à quelques dizaines, parfois centaines de mètres, selon les optiques Alors la différence entre la lune et les étoiles, tu pense bien....
  4. Bravo très belle! Question technique: comment montes-tu le l-extreme entre l'APN et l'objectif? A ma connaissance le l-extreme n'existe pas dans des versions clip pour APN non?
  5. Pas encore essayé Sharpcap! Pour le CP je suis sous Ekos de toute façon, sur un RPI où je n'ai pas de SSD. Donc quand je fais du planétaire/lunaire - et maintenant solaire - je garde Ekos pour gérer la monture et la Màp, mais je branche un pc windows avec ssd juste pour gérer la prise de vue sur la caméra - et c'est la que je prend firecapture. Comme ça je n'ai qu'un câble a débrancher du rpi et rebrancher sur le pc a la place! Pas besoin de m'encombrer d'un hub, etc... Pour cette éclipse du coup je controllais les deux machines a distance depuis mon pc de salon, l'un avec VNC l'autre avec Team Viewer. Je manipulait les boutons de la Màp et de la raquette sur l'un en regardant les effets sur l'écran de l'autre un peu compliqué mais au final ça marchait bien et ça m'a permis de ne pas être gêné par la luminosité pour faire la màp!
  6. Ca m'a pris un peu de temps à traiter - c'est la première fois que je fais du solaire ! - mais voici ma vidéo de l'éclipse : 1 images par minutes pendant 2h30, montées pour la vidéo à 10 images par seconde. Pour chaque image: 50 frames retenues sur 245 capturées à 0,082ms de temps de pose, gain nul. Lunette APO 102 triplet f/5 avec réducteur Caméra Zwo 178MC Filtre Baader Astrosolar Monture AZEQ6 Capture avec FireCapture mais mise au point manuelle via le Stellarmate/Ekos - à distance depuis mon salon pour y voir quelque chose sur l'écran! Traitement avec Autostakkert, Astrosurface, PIPP et Photoshop Le setup: Quelques images aussi: Avant: Première morsure: Pendant: Le maximum: Ca redescend: Et ça se termine:
  7. Puisqu'il faut animer le forum... Une Nova est apparue il y a quelques jours dans Hercule. Voir https://astronomynow.com/2021/06/14/nova-in-hercules-brightening-fast/ La photo ne casse pas cinq pattes à un canard - il n'y a que 15 minutes stackées, en vrai j'ai posé plus mais c'était trop tôt dans la soirée pas facile en cette période sans astro dark - mais elle est bien visible: La petite anim qui va bien (comparaison avec DSS) : Et la même image sans annotation à toute fin utile: https://storage.googleapis.com/dso-browser.com/astrophotography/picture-c7a5aa35da8fcda33e55f79896edc4ff-original.png Astrometrie: https://nova.astrometry.net/user_images/4771216#original Center (RA, Dec): (284.374, 16.918) Center (RA, hms): 18h 57m 29.870s Center (Dec, dms): +16° 55' 03.662" Size: 1.76 x 1.52 deg Radius: 1.163 deg Pixel scale: 1.64 arcsec/pixel Orientation: Up is 268 degrees E of N
  8. J'ai l'impression que ça ne marche jamais vraiment bien ce genre de format... Soit tu le distribue vraiment en papier - mais ya de moins en moins de lecteurs de magasines papiers donc ça devient compliqué - soit tu fais un site web ou quelque chose d'adapté aux réseaux sociaux. Mais ce format hybride pas adapté ni à la lecture sur écran ni sur smartphone, c'est fastidieux à lire pour tout le monde du coup ça n'accroche guère.
  9. Voici ce que j'ai finalement pu obtenir pour mon premier disque solaire, pris cet après-midi 09/06/2021 à 16h43. C'est ma première fois en solaire, je suis preneur de conseils pour m'améliorer tant en prise de vue qu'en traitement !! Lunette APO 102 f/5 avec focuser Baader steeldrive + Zwo 178 MC + filtre astrosolaar Prises de vues avec FireCapture Shutter speed 0.032ms, gain 107, environs 1500 frames prises en SER, 10% retenues pour le stacking Stacking sous Autostakkert, traitement ondelettes sous Astrosurface. D'avance merci
  10. Encore une version suite à des refs qu'on a trouvé pour moi sur Webastro, et qui permettent de mieux séparer le probable gradient du signal réel:
  11. Merci! J'ai fais une nouvelle version en ajoutant des poses sans filtre (77x120s) à f/2.8, et en reprenant le traitement - en gros j'utilise l'ancienne version comme couche couleur et la nouvelle sans filtre comme base/luminance. Toutefois comme il n'y a pas beaucoup de poses sans filtre (on manque d'astro dark ces jours-ci dans le nord de la France...) cette dernière manque de détails, du coup j'en récupère quand même sur la version précédente qui en compte bien plus, mais en essayant d'être plus doux! J'ai aussi laissé un fond de ciel beaucoup plus clair ainsi que les nébulosités de la Voie Lactée. Le petite amas ouvert NGC 6940 en haut à droite apparaît bien mieux du coup En haut de l'image c'est clairement la VL (j'ai comparé avec des images existantes pour m'en assurer), en bas de l'image (surtout en bas à gauche) j'en suis moins certain il y a peut-être une part de gradient?
  12. On ne présente plus une des plus grandes star du ciel boréal! Visible toute la nuit à partir de la fin du printemps et jusqu'à l'automne, c'est une vaste nébuleuse. Les Dentelles du Cygne sont le reste (rémanent) d'une très grosse étoile ayant explosé en supernova il y a une vingtaine de milliers d'années dans la constellation du Cygne. Elles sont situées à 2400 années lumières de nous et sont larges de 130 années lumières. On n'a pas encore repéré ce qui reste du noyau de l'étoile et qu'on pense s'être effondré en une étoile à neutron - l'objet le plus dense de l'univers - plutôt qu'un trou noir. Elle pourrait être au centre des dentelles mais trop peu brillante pour être détectée, ou bien avoir été elle-même expulsée par l'explosion et donc se trouver quelques part dans cette vaste région du ciel... Les couleurs sur cette photo sont un peu différentes des couleurs naturelles - c'est une composition appelée HOO. Un filtre à permis de récupérer à part la couleur rouge spécifique de l'hydrogène d'un côté ("Ha"), et la couleur bleu-vert caractéristique de l'oxygène de l'autre côté ("O3"). Le signal Ha a été mappé sur la couche rouge, et le signal O3 sur les deux couches verte et bleue, pour former l'image RVB finale. Celà-dit, ces éléments étant ceux composant en grande majorité la nébuleuse, elle n'a pas un aspect très différent en réalité: simplement les rouges et bleus sont moins éclatants. Les autres nébulosités visible dans l'image appartiennent à la voie Lactée, qui frôle les dentelles. EDIT 06/06/2021 : ajout de poses sans filtre (77x120s) à f/2.8, et nouveau traitement - l'ancienne version est utilisée comme couche couleur et pour récupérer un peu de détails, sur la base du RGB. Par ailleurs, fond de ciel plus clair. EDIT 07/06/2021: + suppression de ce qui semble être du gradient d'après des REF que quelqu'un à trouvé pour moi sur Webastro. Version précédente pour comparaison: C'est ma toute première composition HOO! En utilisant un filtre duo-bande sur ma caméra couleur. Bon ce n'est pas une cible idéale pour ce genre d'opération en grand champs: la finesse des dentelles donne très envie de cropper/zoomer, mais on est tout de suite limité par la perte de résolution inhérente à la technique! 4 fois moins de pixels à la source - comme un bin 2 mais avec seulement les inconvénient, ce que le drizzle x2 ne rattrape évidemment pas. C'était surtout pour tester mon tout nouveau filtre STC, le seul duo-bande étroite en format EOS-Clip donc utilisable avec mon APN et mon Samyang 135 Intégration: 214 x 120s = 7h en filtre HO, 77 x 120s = 2h30 sans filtre. Conditions: prise de vue HO sur trois nuits de suite fin mai 2021, sous la pleine lune la première nuit puis en décroissance ; puis une nuit début juin pour les prises sans filtre. Ciel Bortle 4 dans le Vexin. Seeing correct mais beaucoup de vent la deuxième nuit. Optique: Samyang 135mm ouvert à F/2 pour les prises HO, f/2.8 pour les prises sans filtre Imageur: Canon 650D défiltré partiel à ISO800. Filtre: STC Astro Duo-Band HO (10nm par bande, 80%) en format EOS-Clip. Monture: Star Adventurer, pas de guidage Logiciels: KStars/Ekos sur Stellarmate, Siril, Photoshop.
  13. LucaR

    Photographie de l'ISS

    Oui elles m'avaient un peu aidé pour ma photo de l'ISS, mais lui il opère par suivi avec son Dobson stroke - il a acquis une certaine dextérité dans cette manip avec l'expérience visiblement Moi avec mon équatoriale pour une première fois j'ai préféré pointer le ciel en fixe (enfin avec suivi pour être sur de rester sur sa trajectoire, donc une mise en station soignée au préalable) et attendu qu'elle passe pour déclencher la vidéo. C'est comme pour un transit au fond, sauf que ya pas la lune pour se repérer.
  14. LucaR

    réactions / sujet WA ?

    Pfiou! Des fois on se demande dans quel cerveau retors naissent ces méthodes publicitaires A moins que ce ne soit une sorte de phishing plus dangereux (chais pas et je vais pas cliquer sur son lien "assurance chien" pour vérifier...). En tout cas, lien à supprimer.
  15. Pour ceux que ça intéresse, suite à mes récents travaux dans les régions avec IFNs je me suis fendu d'un petit tuto en face - le tuto que j'aurais aimé trouver il y a 6 mois, en fait C'est ici: https://www.webastro.net/noctua/astrophotographie/photographier-et-traiter-les-ifns-integrated-flux-nebula-r240/ Je ne sais pas si ce serait pertinent de le mettre aussi ici quelque part sur les sites Avex? A vous de me dire.
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales