Aller au contenu

un bel apod


frédogoto
 Share

Messages recommandés

  • Administrators

soyuzapproach_iss13.jpg

la HD : (pour fond d'ecran )

http://antwrp.gsfc.nasa.gov/apod/image/0704/soyuzapproach_iss13_big.jpg

la conquette spaciale humaine est completement inutile, mais ça fait parfois de belles images :-)

Modifié par Invité
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Avexiens

Frédo, je trouve que tu te fais Bruniertiser. Je sais que tu l'aimes bien, qu'il a des arguments et tout ça mais d'autres ont des arguments tout aussi valables dans le sens contraire. Fais attention, Brunier va t'enrôler dans sa secte ! C'est un gourou très persuasif, jeune Padawan. ;p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

je sais j'étai un brin provocateur disant cela ;) mais d'un autre coté prouve moi que ça sert a quelques chose l'homme dans l'espace... ;) (attention je fais al différence avec la vrai science, comme cassini, pionneer ou Spirit dont je ne renie aucun des apports )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Avexiens

Et l'astronomie qu'on fait, nous, à quoi elle sert ?

Et les mecs qui font de la cosmologie, ça sert à quoi ?

Et si on étend à d'autres domaines, les sportifs qui battent des records, ça sert à quoi ?

Et les pyramides, elles servaient à quoi ?

Si on ne faisait les choses que parce qu'on sait que ce sera utile, je ne me plairait pas beaucoup dans ce monde là. Et où serait la grandeur de l'humanité ? L'être humain a déjà assez de défauts pour ne pas lui retirer certaines de ses qualités.


En l'occurrence, si l'homme n'avait pas essayé de voler puis de marcher lui même dans l'espace, je pense que l'aéronautique et l'astronautique n'en serait là.


Ce que je trouve étonnant avec SB, c'est qu'il essaie de nous faire rêver avec ses photos et ses bouquins et qu'il essaie à côté d'émasculer les rêves qui vont avec.

Mais je serais ravi de le rencontrer : je ne suis absolument pas un anti-Brunier primaire (ni un anti-Brunier tout court). ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

Et l'astronomie qu'on fait, nous, à quoi elle sert

a essayer d'imaginer notre place dans l'univer

Et les mecs qui font de la cosmologie, ça sert à quoi

a essayser de coprendre l'univers (plutot utile maitenant que j'y pense ;) ;) )

 

Et si on étend à d'autres domaines, les sportifs qui battent des records, ça sert à quoi
a rien mais ça me coute que dalle :wink:

 

Et les pyramides, elles servaient à quoi
A enterrer des gens dans un contexte religieux donné

et la conquette spaciale elle sert a quoi ?

a rien mais ça nous coute un fric monstre. En revanche l'aeronautique est parti d'un constat simple : voller ça raccourci les distances

En fait maintenant que j'y pesne, si le fait d'aller sur la lune avait rapporté quoi que ce soit a qui que ce soit, on y serai retourné depuis longtemps. ^^

la lune c'est un desert mineral gris avec un ciel noir ! depaysant mais pas joyeux. 'vite enterrez vous 8metre sous le régolithe une erruption solaire nous envoie sont bonjour BÎÎÎP BÎÎÎP BÎÎÎP BÎÎÎP, trop tard. game over.. voulez vous rejouer ? ^^ ^^ ^^ ^^ ^^ ^^

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Taratata, FREDOGOTO tu te t'enferme dans une boite à principe.


Oui, les grandes inspirations humaines sont toute nées dans les rêves de quelques cerveaux. Tu fais fi des retombées intellectuelles, culturelles et scientifiques de ces illuminations qui parsement l'histoire de l'humanité.

Non, ce qui gache tout, comme toujour, c'est la moultitude de personnages absolument pas reveurs mais au combien interrêssés qui tirent profit immédiat et ne construissent rien.

C'est l'avancée humaine sousjacente qu'il faut dicerner et non les circonstances du moment.


C'etait la minute de Sky Complex o_o

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Avexiens

Et puis la pollution lumineuse nocturne, on s'en bat les steaks puisque des satellites vont voir au dessus et qu'on ne bouffe pas les animaux nocturnes que ça désoriente. ;)


Sinon, pour répondre à cette remarque :

mais quand je pense a ces milliard qui pourraient etre utiliser a faire de vraie découvertes. et de la vrai science

Sache que les plus grandes découvertes ont été obtenues en ne cherchant pas l'utilité (ex.: le laser: au début, dans la tête des gens qui essayaient uniquement de réaliser ce qu'une théorie prévoyait, c'était totalement inutile mais ça sert finalement à beaucoup de choses).

Et puis, les astronautes font progresser la médecine car ils servent de cobayes pour des expériences médicales en apesanteur. Et comme dans le cas des lasers, ce sont des retombées pratiques non envisagées au début (je pense même que les raisons profondes qui ont initialement conduit au choix d'envoyer des hommes dans l'espace étaient nettement moins... humanistes).


Et là, j'ai bon ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

je regrette même si je suis 100% ok avec toit sur les retombé involontaire, c'est quand même pas toi que rallerai si on quintuplait tes moyens pour faire de la recherche ;) pis l'exemple sur l'ostéropose que tu prend concernant les recherche dans l'espace, cet exemple est souvent évoqué mais on s'est aperçu que de coucher des gens sur des lit incliné d'une certaine façon donnait les mêmes résultats pour sensiblement moins chers.

les astronautes passent 90 % de leu temps de travail dans l'espace a faire en sorte de rester en vie : ils vérifient les systèmes !!!! le fol espoir des médicament fabricable qu'en apesanteur , itout pour certain alliage ne s'est pas concrétisé. tu devrait rencontrer SB. mais perso c'est pas avec ses discours qu'il m'a convaincu mais avec son bouquin. conquette humaine de l'espace = navrant et tres couteuse inutilité. les européens ont compris, il font le minimum syndical...

je le reconnait j'ai été bruniïsé mais s'il avait eu tords, il ne m'aurais jamais convaincu !

Avoir envie d'aller dans l'espace sa peut se comprendre je ne le remettrais jamais en cause, mais a 1.000.000.000€ le billet de navette spatiale je trouve qu'il y a quand même des chose plus intéressantes a faire avec

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi ce que je trouve dommage c'est qu on n y soit par retourné sur la lune depuis 40 ans !


les avancees de l'humanite ne se sont pas faites en cherchant l'utile... en aucun cas. Ca a toujours ete tres couteux que ce soit en pertes humaines, et $$ ou autre.


Par ailleurs y aura bien un moment ou il sera temps d'aller voir ailleurs que notre belle bleue, et la je ne pense pas que quiconque ici refuse une maison sur la lune ;)


par ailleurs pour ce qui est du cout de ces explorations, bien souvent elles sont financees par le secteur privé (satellite de communication, tv, radios, etc...) et peu par nous pauvres contribuables je pense... pour finir la polemique je prefererais encore filer tout ce que je lache tous les mois en charges sociales et autres impots divers pour lexploration spatiale que pour payer la moitie de lile sur laquelle jhabite en ce moment qui est au rmi et ne cherche pas le moins du monde a retourner bosser : ce n'est pas une polemique, juste un constat., pour montrer que derriere la brindille qu'on s'efforce de scruter y a souvent une foret ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

Moi ce que je trouve dommage c'est qu on n y soit par retourné sur la lune depuis 40 ans

oui c'est vrai que ça fait rever, mais c'est la le souci, c'est un reve tres couetux quand dans la vraie vi en a besoin de faire de autoroute, des guerre en irack ou construire des mur sur la frontière mexiquaine

les avancees de l'humanite ne se sont pas faites en cherchant l'utile... en aucun cas. Ca a toujours ete tres couteux que ce soit en pertes humaines, et $$ ou autre.

Certs. trouve moi une retombé scientifique des vos spaciaux habité.

 

Par ailleurs y aura bien un moment ou il sera temps d'aller voir ailleurs que notre belle bleue, et la je ne pense pas que quiconque ici refuse une maison sur la lune

moi je prefere içi : sur la lune a bou d'un moi tu te tirre une balle tellemnt c'est sinistre ^^ ^^ ^^

 

par ailleurs pour ce qui est du cout de ces explorations, bien souvent elles sont financees par le secteur privé (satellite de communication, tv, radios, etc...) et peu par nous pauvres contribuables je pense... pour finir la polemique je prefererais encore filer tout ce que je lache tous les mois en charges sociales et autres impots divers pour lexploration spatiale que pour payer la moitie de lile sur laquelle jhabite en ce moment qui est au rmi et ne cherche pas le moins du monde a retourner bosser : ce n'est pas une polemique, juste un constat., pour montrer que derriere la brindille qu'on s'efforce de scruter y a souvent une foret

Houla il ya certes du secteur privé dans les statéllite( tu remaquera que j'ai rien contre le stélitte, sondes et engin automatique ) mais des qu'il s'agit d'enviyer des gusses dans l'espace c'est etatique. pas que les société privée ne peuvent le financer (c'est cher mais certaines on largement les moyens) mais surtout ça rapporte tellement que dalle


----


Le veritable problème est le suivant la satélisation coute environ 300.000 $ le kilo

un sattelite pese entre 500 et 2 tonnes

un homme pese 90 kg

les systems vitaux pour le maintenirenvie dans un espace minimal c'est au bas mot 5 tonnes pour trois mois, et encore il y a qu'un mec ! et ça c'est sans les instruement embarqué a bor de satellites, qui eux, en outre, travaillent 24/24 7/7 365/365 sans risque r des radiation, dépréssurisation, bleues, deprime, ostéraupose,

bref le problem c'est le moteur fusé qui a un rendement catastrophiquement bas, et je ne vois pas de solution de substitution se profiler de si tôt

mon probleme n'est pas tant la presence de l'homme dans l'espace que sont cout... le jour ou l'on trouve le moyen pour envoyer dans l'espace un Kg de materiel pour le meme cout que d'envoyer un KG en australie(pourtant 400x plus eloigné) ba la je dirais bravo...

mais ce qui coute cher et ne rapporte rien de rien n'a pas toute mon estime, et je te dis ceci : la naza a batit une machine a mythologie incroyable d'hyper optimisme basé sur une abstraction la plus fondamentale des evidances les plus simple : ils on crée un formidable machine a rever qui continue a faire rever tant le reveil sera dur...

Tien tu sais les navette.. elles vont etre arreté

au depart elle etaient prevue pour faire un Vol tous les deux mois par navette et etre en mesure d'emporte 80 ù de la population ameriquaine

resultats elles ont couté 10 x leur budjet initial pour leur construction, et leur cout d'exploitation est a peut pres multiplié par 20 toujours par rapport au budjet initial sans compté la cadance des tirs diviser par 10 a peut pres... z'on fait une bonne affaire le congres us quand ils ont signé les premiers cheques ^^

resultas le congres n'est pas tres chaud pour signer des cheque en blanc a la nasa meme pour de la vrai science... c'est con alors leur projet de vaisseau Orion et autre remplaçante de la navette, quelque chose me dit que ça va etre tres dur a faire passer

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

au fait Serge brunier va se bagarer sur france culture avec des astronaute demain : une bonne façon d'avoir des idée claire: si vous pouvez ecouter (pod cast ou autre, perso j'essayerai d'obtnir l'emission d'une maniere ou de l'autre)


http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002039.html


http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/science_publique/fiche.php?diffusion_id=51466&pg=avenir

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi ce que je trouve dommage c'est qu on n y soit par retourné sur la lune depuis 40 ans

oui c'est vrai que ça fait rever, mais c'est la le souci, c'est un reve tres couetux quand dans la vraie vi en a besoin de faire de autoroute, des guerre en irack ou construire des mur sur la frontière mexiquaine

les avancees de l'humanite ne se sont pas faites en cherchant l'utile... en aucun cas. Ca a toujours ete tres couteux que ce soit en pertes humaines, et $$ ou autre.

Certs. trouve moi une retombé scientifique des vos spaciaux habité.

 

un avis éclairé sur la question d'un astronaute francais :


L’utilité des vols habités


Je sais que la question de l’Homme dans l’espace fait l’objet de discussions parfois passionnées. Sans entrer moi-même dans ce débat qui tourne parfois à la polémique, j’estime que les expérimentations humaines dans l’espace doivent avoir une place dans toute politique spatiale et être considérées sur le long terme.


Il faut se garder d’ouvrir une controverse théologique entre vols habités et vols automatiques. Les uns et les autres ont leur utilité et l’évolution des technologies, tant dans le domaine du transport spatial que des charges utiles d’expérimentations ou d’analyse in situ, ne peut que renforcer dans les décennies à venir la complémentarité qui existe déjà aujourd’hui entre les vols habités et les vols automatiques.


Sur le plan scientifique, les vols habités permettent non seulement de réaliser des expériences en micro-gravité, mais aussi de fournir des informations sur le système cardio-vasculaire et sur les physiologies neurosensorielle, osseuse et musculaire. Claudie ANDRE-DESHAYS, qui est de surcroît médecin, pourra revenir de façon beaucoup plus complète sur ces différents points.


Les travaux effectués plus généralement dans le domaine de la micro-gravité visent à comprendre le rôle de la gravité et de son absence dans la croissance et la structuration de la matière. Ils s’inscrivent dans la démarche générale de la science qui est d’accroître nos connaissances.


La conquête de la Lune a également eu des retombées scientifiques majeures, nous apprenant tout simplement comment les planètes se sont formées. Bien sûr il est également possible d’explorer les autres planètes par des sondes automatiques et même d’en ramener des échantillons. C’est la voie que nous envisageons aujourd’hui pour l’exploration de Mars. Mais il y a dans ce domaine complémentarité entre les vols habités et les vols automatiques, la faculté de jugement et d’analyse de l’Homme, sa capacité d’adaptation et d’improvisation et sa capacité de décision en temps réel font qu’il est encore aujourd’hui difficile de le remplacer totalement par des automates.


Comme vous le savez les Etats-Unis envisagent de plus en plus sérieusement d’envoyer l’homme sur Mars, et la Station spatiale internationale qui permettra d’expérimenter sur de très longues durées le comportement de l’Homme dans l’espace, est souvent considérée comme une étape en vue de cet objectif. Il est certes prématuré de fixer la date d’une telle aventure, mais Mars constituera vraisemblablement la nouvelle frontière de l’humanité au cours du XXIème siècle.


De telles expéditions, car c’est le bien le terme qui convient, ont naturellement une forte capacité de mobilisation de nos ingénieurs, par les prouesses technologiques qu’elles nécessitent, et du grand public. C’est une caractéristique plus générale des vols habités que je tiens également à souligner.


Ceux-ci constituent un formidable outil pédagogique pour l’éveil de la jeunesse aux sciences et pour la culture scientifique et technique du plus grand nombre. Dans ce domaine, nos astronautes, le CNES et l’Agence spatiale européenne ont su faire partager leur enthousiasme aux jeunes comme aux moins jeunes.


Les vols habités sont ainsi au cœur de la conquête spatiale depuis ses origines et les deux plus grandes puissances spatiales, les Etats-Unis et la Russie, continuent d’en faire la priorité de leur politique spatiale civile. La Chine qui sera sans doute une puissance spatiale majeure au siècle prochain en fait également aujourd’hui une de ses priorités.


La France s’est engagée durablement avec l’Europe dans les vols habités en décidant de participer au programme de Station spatiale internationale lors du Conseil de l’ESA de Toulouse en 1995. Le CNES consacrera en moyenne 1 milliards de francs par an à ce programme sur 2001-2004.


Ces montants sont élevés, même si d’autres pays comme les Etats-Unis ou l’Allemagne consacrent une part beaucoup plus importante de leur budget spatial aux vols habités. Aussi, même si la France respectera ses engagements, je serai attentif à ce que le programme de la Station spatiale internationale, tout comme son coût d’exploitation, reste à l’intérieur des enveloppes définies en 1995 à Toulouse.


Cette décision a été confirmée en 1998 par la signature de l’accord intergouvernemental relatif à la Station spatiale internationale. Ce programme a connu d’importants succès au cours de l’année 2000, et il est désormais probable que la Station, qui est désormais habitée en permanence, sera pleinement opérationnelle à l’horizon 2005.


Je souhaite donc aujourd’hui que nous nous préparions à utiliser et à valoriser cette grande infrastructure publique et que nos scientifiques et nos industriels se mobilisent pour le développement de ses utilisations. Cette mobilisation passe également par le maintien et le développement des compétences de nos astronautes.


C’est la raison pour laquelle nous avons travaillé activement avec le CNES en liaison avec l’Agence spatiale européenne pour leur offrir de nouvelles opportunités de vol, dans l’attente de celles qui viendront pendant la phase d’exploitation de la Station à l’horizon 2005. Il était difficilement envisageable qu’aucun vol ne soit réalisé pendant la période où notre effort budgétaire en faveur des vols habités est maximal, alors que nous en réalisons régulièrement depuis bientôt vingt ans.


Le vol de Claudie ANDRE-DESHAYS dès 2001 permettra aux astronautes français de gagner 4 ans sur le calendrier initialement prévu, et sera suivi du vol de Philippe PERRIN en mars 2002.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

il donne le batons pour se fraire battre : outre la total obsolecence de ces propos completement ailleur tant par le programe que les budjets (comme d'hab), les 2 sondes spirit & opportunity nous on prouvé le contraire : les robots fond aussi bien, plus longtemp, sans variabilité a leur programe pour 2000x moin cher qu'un vol habité vers mars et quand je dis 2000, c'est pour effrayer personne

quand aux experiance en micro gravité c'est du foutage de gueulle rien qui ne puisse fait par des experance ambarqué sur des sat ha hoc, toujours moin cher et bien plus fiable


Nico imagine que ce que c'est que la masse intiale pour aller vers mars et en revenir si possible vivant.

De systeme de vie pour 2 ans mini un equipage d'au moin 6 personne, un bloc opératoire des engin d'extravation, des vivre de l'H2O

mettons 500 tonnes au bas mot.

disont que (pour simplifier) qu'il faille 1 KG de carburant depuis l'orbite terrestre pour aller vers mars.. une fois sur place il faut encore 1kg de carburant pour s'arreter. mieu vaut eviter d'aller tout droit ;).

humm il faut revenir aussi donc encore 1kg depart + 1 arrivé.. c'est la que c'est croustillant : ce carburant : tu l'emene avec toi !!! ^^ cad que c'est de la masse que tu propulses , que du doit frener et , refaire partire et refaire frener donc pour 1kg de masse utile tu nique 8kg de carburant ... attend c'est pas fini : ça , c'est juste au depart de l'iss, evidement tout ce gros bordel, fau l'emmener en orbite et la le rapport c'est pas 1, mais plutot 100 aux bas mot .. naaaan j'ai pas fini :depuis l'orbite terrestre, dans la vrai vie, le rapport c'est pas 1kg de carburant pour 1kg de masse utile vers mars : c'est plus ^^^^^

tu vois ou je veux en vennir ??

bref pour 500 tonnes vers vers Mars depuis l'orbite terretres, c'est 2000 tonne au departs ^^

heu ça en fait de vol de navette a raison de 16 T par vol et a 1.000.000.000 de $ par vol.

je me regale :) :) :)

2000/16 = 125 vol sans pepin (en 120 vol 'ils' ont perdu 'que' 2 navette, pas fiable le rafio )

125.000.000.000 $ juste pour assemble le bordel : ce tarif ne comprend pas les couts de dévellopement au budget volontairement sous evalué,les inévitable retard, les cout d'assemblage en orbite...

bref quand on ira skier sur le anneaux de saturne, ... enh attendant je vous invite a atterire un peu.

l'exemple ci dessus est un peut carricatural, et en realité la nature nous aide un peut : le freinage atmospherique peut etre une aide, interresssante, mais faudrat pas compter sur le tremplin gravitationel pour le coup.

bref les vacance sur mars, c'est pas exactement pour demain.

Ca arrivera peut etre, si tout le monde si met dans 30 ans, mais franchement les tarifs me font un froid de Co2 dans le dos, et je préférerais des voiture qui crachent de lH²O que d'aller sur mars... question de priorité vitale

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales