Aller au contenu
Forum Avex

Franck Griere fabrique des telescopes


frédogoto
 Share

Messages recommandés

  • Administrators

L’opticien de grande renommée franchit une étape : en plus de proposer optiques avec la précision qu'on lui connait ce dernier a décidé de vendre des newton de sa propre conception.

Ils sont très épuré et léger et leur structure est un pur Serrurier


Désignation du modèle : Strong light 300



Diamètre : 300 mm


Type: Newton " tube Serrurier "

Focale du miroir: 1200 mm/FD4, réflectivité : Aluminium protégé “Haute réflectivité” 96%.


Barillet: Barillet allégé, sur rotule, mouvement réglable par vis micrométrique, ajustement de l'avance / recul du miroir par vis centrale.

Matériaux : Aluminium peinture époxy


Support du miroir secondaire : trois vis tirantes sur bille inox, aluminium anodisé.

Miroir 300 mm F/D 4 “suprax” Schott treated


Secondaire : "Boro 33" Schott.

Taille: Visuel 75 mm / astrophotographie 92 mm


Queue d’aronde type Losmandy, adaptable Vixen.

Poids : 16 kg, compatible montures serie Eq


Prix : 5900 euros


bv000002.jpg


bv000004.jpg

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Avexiens

c'est cher

 

Bah, c'est moins que le 250 Skyvision.


Quelques questions se posent néanmoins :

  • • En config photo, il y a un secondaire dédié de 92 mm mais quid d'un correcteur : y a-t-il le tirage nécessaire et quel correcteur s'y adapte ?

    • Le vrai serrurier est un bon point mais il doit être calculé pour une certaine masse côté primaire et côté secondaire. En photo, la masse additionnelle en haut du tube est éminemment variable en fonction du correcteur, de la caméra, du diviseur optique utilisé.

    • D'ailleurs, y-a-t'il un tirage et une couverture de champ compatibles avec un diviseur optique Skyméca ?

    • Toutes les vis de fixation du tube à la queue d'aronde sont sur une même ligne donc je suis très dubitatif quant à la rigidité de cette jonction.

    • Dernière chose, j'ai du mal à comprendre pourquoi on s'évertue à mettre les vis de réglage de collimation des primaire et secondaire à 120° et non à 90° ce qui rendrait la collimation non itérative (2 axes de réglage indépendants). Je sais que c'est ce qui se fait tout le temps, mais ça reste une mauvaise idée.

 

Moyennant quelques réponses à ces questions et les modifications idoines, j'avoue que ce tube me plait bien...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


Mr Tapissier a eu la gentillesse de parler de mon téléscope. Je vais répondre à ces quelques questions :


Quelques questions se posent néanmoins :


• En config photo, il y a un secondaire dédié de 92 mm mais quid d'un correcteur : y a-t-il le tirage nécessaire et quel correcteur s'y adapte ?


La version actuelle est adaptée pour un correcteur GPU / Canon eos . Mais tout peut être optimisé, il s'agit d'un téléscope fait sur mesure.


• Le vrai serrurier est un bon point mais il doit être calculé pour une certaine masse côté primaire et côté secondaire. En photo, la masse additionnelle en haut du tube est éminemment variable en fonction du correcteur, de la caméra, du diviseur optique utilisé.


En fait il y a une différence entre l'invention de Mr Serruier qui , avec l'augmentation de la taille télescopes pro, ne pouvant réaliser des tubes pleins, a trouvé une formule pouvant compenser la flexion d'une structure tubulaire de part et d'autre d'un point , et l'utilisation que l'on en fait en optique amateur. Aucune structure n'est totalement rigide, un tube,un carré, un demi serrurier , etc ....si la masse additionnelle est modifiée, c'est la collimation qui compense la flexion. Sur un serrurier, on peut soit fait le choix de compenser la flexion par la collimation, soit ajouter de la masse additionnelle en opposé pour associer les flexions .


Mais, mon intérêt pour le Serrurier c'est plus porté sur l’absence de contrainte de dilatation.

Vous remarquerez que la queue d’aronde, n'est pas solidaire du barillet , contrairement à ce que l'on voit chez de nombreux tubes dit "sérrurier " plane wave par ex, la queue d'aronde est solidaire du bas du tube, la dilatation étant tolérée par des fixations mobiles .... quid de la flexion de la partie basse du tube ? voilà donc un serrurier qui n'en est plus un ...


• Toutes les vis de fixation du tube à la queue d'aronde sont sur une même ligne donc je suis très dubitatif quant à la rigidité de cette jonction.


Il y a 9 vis de fixation, 3 dans l'axe perpendiculaire à la queue d'aronde, et trois autres de chaque coté à 120 °, celà fait un port de charge en triangulation, un peu comme si on avait une monture fer à cheval fixée sur le tube. triangulation réalisé par une plaque en "crevé " allégement et renfort .

Cela forme quelque chose de très rigide.




• D'ailleurs, y-a-t'il un tirage et une couverture de champ compatibles avec un diviseur optique Skyméca ?


Les accessoires astro n'ayant pas vraiment de standard, cella rejoint la réponse plus à savoir un instrument sur mesure.


• Dernière chose, j'ai du mal à comprendre pourquoi on s'évertue à mettre les vis de réglage de collimation des primaire et secondaire à 120° et non à 90° ce qui rendrait la collimation non itérative (2 axes de réglage indépendants). Je sais que c'est ce qui se fait tout le temps, mais ça reste une mauvaise idée.


Là je suis preneur d'un croquis, ce tube a été pensé entièrement sur trois points , géométrie que j'apprécie fortement que je peux développer au besoin


fr.G

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

pour le dernier point evoqué par AXEL

il a enteiere raison sur un point l'ergonomie d'un systeme de collimation a trois point est "abominable"

en revanche mécaniquement les trois point son utilisé car historiquement c'est considéré comme la formule la plus stable (trois point d’appuis)


toute fois il m'a fallut que 4 seconde pour imaginer un systeme de collimation X, Y avec deux vis de colimations

j'essaye de faire un schema asap

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Avexiens

Pour un barillet, des appuis à 120° ne me posent aucun problème métaphysique. En revanche, comme ce barillet est déjà soutenu par une rotule centrale (ce qui est un excellent point), il suffit juste que le support à 3 bras actuel soit remplacé par un support en croix, avec uniquement 2 vis micrométriques, une sur un des bras en X, l'autre sur un des bras en Y.


J'avais déjà évoqué ce point une fois sur astrosurf et David Vernet avait juste dit qu'on arrivait très bien à collimater avec 3 vis à 120° et que donc, ça ne servait à rien des passer sur 2 vis à 90°. J'ai trouvé ce genre d'argument absurde car d'un stricte point de vue du réglage mécanique, la solution que je défend permet de régler immédiatement en 2 étapes (vis n°1 puis vis n°2 et basta, on n'a plus besoin de revenir à la vis n°1).


Je pense que cet "amour" des vis de réglage à 120° vis de l'impression que seul un système à 3 points est isostatique et que du coup, le triangle équilatéral est plus "naturel".

En outre, il y a un certain conservatisme qui fait qu'on refuse certaines remises en question.

D'ailleurs, en son temps, Paul-Louis Vinel (qui manquait un brin de pragmatisme mais qui n'avait pas que des mauvaises idées) m'avait confié avoir proposé cette solution supérieure en matière de réglage mais que presque tout le monde réclamait un barillet à 3 vis de réglage à 120°...


Je pense que tout cela mériterait un peu de pédagogie et une bonne mise à l'épreuve/démonstration en situation réelle.

Sans compter qu'on pourrait facilement imaginer/ajouter un asservissement pour motoriser la collimation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas crains de tout remettre à plat lorsque j'ai conçu le SL 300 , mais le système de collimation à 120 ° ne m'a jamais semblé rédhibitoire, d'autant plus que je le répète, tout est pensé à la base sur trois points, trois branches d'araignée, le barillet du primaire est également une "grosse araignée " , il y a 6 tubes , les vis de colim sont justement en face des branches pour que la colim soit plus intuitive. Je comprends ton idée avec deux vis plus une fixe, mais sur notre barillet, la rotule ne sert pas seulement au pivotement du primaire, mais aussi au réglage de sa hauteur, un tube coulisse dans la rotule qui est percée au cas ou on a besoin d'un peu plus ou moins de back focus. Du coup les vis de reglage suivent le barillet.

Asservir la colim , rien de plus simple, mais bon ..il parait qu'il est déjà cher le tube ....




fr.G

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Membres du bureau
Pour un barillet, des appuis à 120° ne me posent aucun problème métaphysique. En revanche, comme ce barillet est déjà soutenu par une rotule centrale (ce qui est un excellent point), il suffit juste que le support à 3 bras actuel soit remplacé par un support en croix, avec uniquement 2 vis micrométriques, une sur un des bras en X, l'autre sur un des bras en Y.


J'avais déjà évoqué ce point une fois sur astrosurf et David Vernet avait juste dit qu'on arrivait très bien à collimater avec 3 vis à 120° et que donc, ça ne servait à rien des passer sur 2 vis à 90°. J'ai trouvé ce genre d'argument absurde car d'un stricte point de vue du réglage mécanique, la solution que je défend permet de régler immédiatement en 2 étapes (vis n°1 puis vis n°2 et basta, on n'a plus besoin de revenir à la vis n°1).


Je pense que cet "amour" des vis de réglage à 120° vis de l'impression que seul un système à 3 points est isostatique et que du coup, le triangle équilatéral est plus "naturel".

En outre, il y a un certain conservatisme qui fait qu'on refuse certaines remises en question.

D'ailleurs, en son temps, Paul-Louis Vinel (qui manquait un brin de pragmatisme mais qui n'avait pas que des mauvaises idées) m'avait confié avoir proposé cette solution supérieure en matière de réglage mais que presque tout le monde réclamait un barillet à 3 vis de réglage à 120°...


Je pense que tout cela mériterait un peu de pédagogie et une bonne mise à l'épreuve/démonstration en situation réelle.

Sans compter qu'on pourrait facilement imaginer/ajouter un asservissement pour motoriser la collimation.

 

Axel,

tout cela me semble extrêmement élégant.

Quant à la collimation motorisée, il faut, à mon sens, que ça devienne un "must have" dans les 2 ans qui viennent !!!

Xavier

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators
Pour un barillet, des appuis à 120° ne me posent aucun problème métaphysique. En revanche, comme ce barillet est déjà soutenu par une rotule centrale (ce qui est un excellent point), il suffit juste que le support à 3 bras actuel soit remplacé par un support en croix, avec uniquement 2 vis micrométriques, une sur un des bras en X, l'autre sur un des bras en Y.


J'avais déjà évoqué ce point une fois sur astrosurf et David Vernet avait juste dit qu'on arrivait très bien à collimater avec 3 vis à 120° et que donc, ça ne servait à rien des passer sur 2 vis à 90°. J'ai trouvé ce genre d'argument absurde car d'un stricte point de vue du réglage mécanique, la solution que je défend permet de régler immédiatement en 2 étapes (vis n°1 puis vis n°2 et basta, on n'a plus besoin de revenir à la vis n°1).


Je pense que cet "amour" des vis de réglage à 120° vis de l'impression que seul un système à 3 points est isostatique et que du coup, le triangle équilatéral est plus "naturel".

En outre, il y a un certain conservatisme qui fait qu'on refuse certaines remises en question.

D'ailleurs, en son temps, Paul-Louis Vinel (qui manquait un brin de pragmatisme mais qui n'avait pas que des mauvaises idées) m'avait confié avoir proposé cette solution supérieure en matière de réglage mais que presque tout le monde réclamait un barillet à 3 vis de réglage à 120°...


Je pense que tout cela mériterait un peu de pédagogie et une bonne mise à l'épreuve/démonstration en situation réelle.

Sans compter qu'on pourrait facilement imaginer/ajouter un asservissement pour motoriser la collimation.

 

Axel à su trouver les mots de ce que je m'apprêtais à faire via un schéma

je confirme que moi aussi de mon côté, une colime en X, Y m irais parfaitement. Quand à l'argumentaire sur la translation du primaire la encore je n ai aucun mal à imaginer une solution alternative :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est vrai ? vous avez tous acheté des tubes ayant des colim avec des vis à 120 ° en râlant ? :-)


Pour ma part c 'était le concept de base , tout sur trois points, L'idée est de proposer au astrams les outils de collim que j'ai en atelier d'optique. Les supports que l'on utilisent sont généralement sur trois axes, je voulais que l'on puissent récupérer la précision et l'ergonomie d'alignement d'un atelier d'optique en extérieur. C'est peut être une mauvaise habitude que j'ai pris, que de faire une colim sur trois vis à 120 ° sans que ça me pose de souci je n'y fais même plus attention.


La difficulté ressentie par certain ( comme pour moi dailleur ) , vient peut être du fait que l'on a souvent quatre branches, et trois vis, alors que sur ce tube, je le répète, les vis de colim sont en face des branches, ce qui rend la coilm beaucoup plus intuitive, enfin, à mon sens ...


Celà dit, cela est dispo sur certain dobs d'artisan il me semble ? deux vis collimatrices, et un point fixe.


fr.G

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Avexiens

Certes, on arrive à bien collimater avec trois vis à 120°, mais l'approche est forcément itérative puisque les axes ne sont pas indépendants. Alors oui, on itère et on y arrive, mais je suis toujours attristé et surpris des réticences sur des réglages à 2 vis.


Je visualisais la chose comme ça :


Barillet.png


A mon travail, mes collègues alignent des faisceaux optiques de laser avec un grand nombre de renvois (plus il y en a, plus ça doit être facile et rapide à régler) et n'utilisent que des montures avec un pivot et deux vis formant un triangle rectangle : http://www.thorlabs.de/newgrouppage9.cfm?objectgroup_id=3


3_UltraStableKinMnt5.jpgnonmagcleancolor.jpg


Et les miroirs de nos bancs de strioscopie sont montés sur des supports orientables du même type.


En ce qui concerne la fixation de la queue d'aronde, j'enlève ce que j'ai dit, effectivement, ça ne doit pas poser de problèmes, j'avais mal interprété le montage mécanique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

autre détail, les pointes de touche de réglage de la collim par vis micrométrique sont placées sous le point de flottaison des triangles pour conférer de la rigidité au barillet. A la limite sur un support de secondaire une colim à 90 ° peut être à réfléchir .


Je vais commencer une campagne de présentation de ce tube dans les clubs, car c'est toujours préférable de tâter pour se faire une idée, plutôt que de supputer sur des photos ;-) si ça vous intéresse que je passe dans votre club, on peut mettre ça au point .


fr.G

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators

ce serai avec plaisir mais.. on est un peu loin de toi non ?

: vexin français / bourgogne : 288km , 2h58 sans circulation

je suppose que l'un de nous peu t’héberger pour la nuit mais quand même, c’est un belle promenade

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Administrators
c'est vrai ? vous avez tous acheté des tubes ayant des colim avec des vis à 120 ° en râlant ? :-)

pas en râlant, avec fatalisme

 

Pour ma part c 'était le concept de base , tout sur trois points, L'idée est de proposer au astrams les outils de collim que j'ai en atelier d'optique. Les supports que l'on utilisent sont généralement sur trois axes, je voulais que l'on puissent récupérer la précision et l'ergonomie d'alignement d'un atelier d'optique en extérieur. C'est peut être une mauvaise habitude que j'ai pris, que de faire une colim sur trois vis à 120 ° sans que ça me pose de souci je n'y fais même plus attention.

perso mon RC Skyvision egalement en trois branche, trois vis etc...

ce n'est pas du tout ce qui le rend facile a colimater

 

La difficulté ressentie par certain ( comme pour moi dailleur ) , vient peut être du fait que l'on a souvent quatre branches, et trois vis, alors que sur ce tube, je le répète, les vis de colim sont en face des branches, ce qui rend la colim beaucoup plus intuitive, enfin, à mon sens ...

peut etre en visuel, mais nous on est pour la pluspart des ccdiste, donc la colime se fait avec la CCD , depuis laquel on ne vois pas les banches, qui met du temps a charger une image etc...

 

Celà dit, cela est dispo sur certain dobs d'artisan il me semble ? deux vis collimatrices, et un point fixe.


fr.G

je ne l'ai jamais remarqué

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce serai avec plaisir mais.. on est un peu loin de toi non ?

: vexin français / bourgogne : 288km , 2h58 sans circulation

je suppose que l'un de nous peu t’héberger pour la nuit mais quand même, c’est un belle promenade

 

3h OO de route , ca se fait , vous avez une rencontre hebdo ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

peut etre en visuel, mais nous on est pour la pluspart des ccdiste, donc la colime se fait avec la CCD , depuis laquel on ne vois pas les banches, qui met du temps a charger une image etc...

 

vous ne faites jamais une colim préalable à l'oculaire ? celà dit il faut que je retrouve le nom du petit log qui m'aide à faire également la colim à l'écran .

C'est vrai que dans le cas d'un astrographe ou on n'y mets jamais l'oeil,on peut réfléchir à un asservissement de la colim par moteur PAP


fr.G

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Avexiens

Bonsoir,

juste ma petite contribution pour encourager la venue de Franck Grière à une de nos rencontres mais en y réfléchissant bien, il y a encore mieux à faire pour lui avec La 9éme Méga Star Party qui se déroulera le Samedi 14 mars 2015 à Triel sur Seine; une bonne occasion de toucher un grand nombre d'astram...


Phil

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales