Aller au contenu

Mon projet d'observatoire astro


Messages recommandés

Bonjour,

Je vous faire part de mes premiers travaux concernant mon projet de construction de mon observatoire astro. Pour l'instant, je suis dans la partie dessin. Toutes les pièces vont être dessinées au format A0 sur ma table à dessin d'archi...

Vieille méthode peut être, mais qui fonctionnera toujours.

Une fois l'ensemble dessiné, je pourrais donc entreprendre ceux de la coupole astro et voir le dégagement nécessaire afin de savoir quel sera le diamètre approprié de cette coupole et du bâtiment.

Puis viendra ensuite la partie budget "le nerf de la guerre", en priorité la commande des optiques.

A ce moment là commencera aussi la recherche d’un terrain approprié dominant dans le Haut Var, loin des lumières parasites et nos villes.

Je vous tiendrais informé de la suite de la réalisation des plans de ce projet de télescope.


OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 415
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

  • Avexiens

La seule possiblité pour ouvrir un dossier spécifique est de devenir membre AVEX et ainsi qavoir accès au Cloud nuage avex afin de disposer des droits pour déposer des fichiers sur le serveur.

Une autre manière est de déposer les fichiers sur un sereur d'images.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Administrators

effectivement seul les avexien ont les droit requis pour poster des pj. mais rien ne t’empêche de passer par une solution tierce et nous montrer le lien

toute fois s'il s'agit juste d'un croquis / image photo, tu peux utiliser le forum : sous la fenêtre de redaction (la fenetre "pleine, pas celle de la reponse rapide) tu verras qu'il y a un greffon "hostingpic" qui permet de telecharger des images et de copier coller le lien générer sur ta page de redaction

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ho c.. ça fonctionne... mais pour les commentaires, je les mets ou???

Ceci est l'image des flexions de mon futur miroir de télescope. Cette image provient du programme de Luc ARNOLD, qui est ingénieur de recherche au CNRS. Luc a mis au point un programme informatique qui a servi aux calculs de flexions de nos joujoux du chili... Comme vous pouvez le constater, il y aura 18 touches sous le miroir (15 touches astatiques et 3 touches fixes. Chaque touche génère forcement des flexions sur le verre malgré les 10 cm d'épaisseur du miroir. L'emplacement de ces touches correspondent aux taches jaunes. Les zones bleues et rouges correspondent bien entendu aux zones de flexions du miroir. Vous constatez aussi que l'ensemble de ces 18 points seront repartis sur 2 couronnes. J'avais demandé à Luc les paramètres suivants à respecter: miroir le moins épais possible (coût et masse de la galette de verre); répartition des leviers astatiques sur 2 couronnes (pour les réglages plus faciles), qualité du verre (pour le cout de la pièce brute et les contraintes). Luc a donc fait mouliné son ordi et trouver que 18 points suffisaient pour supporter le miroir. La couronne extérieure comportera donc 9 leviers astiques et 3 points fixes pour les réglages. La couronne intérieure comportera 6 leviers astatiques.

Trop puissant cette image...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voici le premier dessin réalisé.

Il s'agit du barillet du miroir primaire, vue de coté. Toutes les pièces seront en acier bien entendu. Remarquez les renforts.

Epaisseur des pièces circulaires: 15 mm. Epaisseur des renforts: 8 mm.

Toutes ces différents éléments seront découpé avec un poste à plasma. Afin de supprimer la dilatation des aciers, engendré par la t° des soudures, la pièce sera envoyé dans un four et chauffé au rouge afin de supprimer toutes les contraintes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_440910653.jpg

Ce deuxième dessin représente le barillet du miroir primaire vue de dessus et de dessous.

Ces dessins sont réalisés au 1/3. Chaque tracé est précis au demi-milimètre malgré mon grand âge ha ha ha

Vous observé l'emplacement des 20 boulons qui serviront à la fixation du barillet sur la partie basse du télescope. Et 20 boulons supplémentaires qui permettront la fixation de la partie basse du barillet, c'est à dire de la rondelle en acier qui supportera les leviers astatiques.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_764287124.jpg

Voici donc le dessous du barillet du miroir primaire.

On y distingue donc :

les trois vis de réglages du miroir numérotées 1- 5 et 9 pour le réglage de l'axe optique.

les leviers astatiques de la couronne extérieure numérotés 2 - 3 - 4 - 6 - 7 - 8 - 10 - 11 - 12

et les leviers de la couronne intérieure numérotés 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18

Les trois vis de réglages seront bien évidement positionnés sur la couronne extérieure à 120°.


Mais n'est pas encore calculé et dessiné les 6 à 8 paires de leviers astatiques qui seront positionnés sur le coté du barillet, sur l'épaisseur du verre, afin de supporter la masse, quand le miroir est en position verticale... car le miroir aura une masse de 215 kg une fois la taille effectuée. Une déformation de l'optique est bien évidement moins importante dans cette configuration (verticale),car la masse de l'optique encaissera les contraintes, mais Luc m'a conseillé de réaliser quelques supports. Cela sera chose faite, c'est lui le pro...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_435815487.jpg

Ce dessin représente le barillet fixé sur le caisson central du tube du télescope vue de face et de coté.

Toutes les entretoises seront boulonnées afin d'éviter trop de soudure, donc de contraintes mécaniques. Plus il y aura d'éléments mécaniques et moins seront lourdes les différentes pièces. Car je serais seul pour tout manipuler...

A cet endroit du caisson central, sera positionné la sortie de la combinaison Cassegrain coudé à f/d 8. Mais il y aura aussi une sortie du faisceau lumineux en Newton à f/d 2,8 pour le plaisir des yeux.

Il y aura donc 2 araignées dans le tube du télescope et un deuxième miroir secondaire fixe pour le renvoi du faisceau de cette combinaison Cassegrain.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut frédogoto

On se tutoie ok, ça me convient ha ha ha, restons simple. Trop de superficiel, trop d'apparence, trop de merde, trop de cons sur cette Terre...

Tu semble bien sympathique. Le site est vraiment bien, ça me plait. Merci de m'avoir laissez l'autorisation de mettre la carte AVEX de mon coin astro sur mon site internet. Je renvoi un peu la balle...

En réponse à ta question, non je n'ai pas encore la masse (et pas le poids ha ha ha) de l'ensemble de mon projet. Pour l'instant j'ai d'autres plans à insérer sur ce site, celui du tube. Celui ci aura une masse de 1 tonne à quelques kg près...

Pour le restant... je dois d'abord dessiner la fourche (je voulais faire une demi fourche et un contrepoids de la masse du tube, mais je n'aurais pas assez de dollars... A moins que je me bouge encore le cu pour obtenir une grosse subvention. Mais bon les temps sont dur... Je vais voir avec la mairie qui me trouvera la colline pour y installer mon joujou.

Voilà, si tu a d'autres questions n'hésite pas.

Olivier

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_228434315.png

Voici donc un des leviers astatiques vu de dessus.

Il fait parti du groupe de la couronne extérieure. Le contre-poids dessiné aura une masse de quelques kgs, suivant la position du bras de leviers. A l'origine, la poussée doit être de 11,125 kg/levier. Plus on recule le contre-poids et moins sera la masse à lui donner, c'est normal. Et plus la masse est petite et plus sera doux la poussée sur le verre. L'axe central qui fait la bascule est terminé par 2 cônes qui auront un angle de 60°. Moins il y aura de friction et plus le levier fonctionnera bien. Ce qui veut dire que mettre des roulements à billes est une blague à ne pas faire...

Le groupe de leviers astatiques de la couronne intérieure aura des contre-poids un peu moins lourd. c'est normal, il seront plus proche du centre de l'optique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_245090746.png

Voici ce même levier astatique vu de coté.

Le piston aura 15 mm de diamètre et sera recouvert d'une pastille de téflon.

L'axe horizontal rouge est très important à obtenir pour que le système de bras de levier fonctionne correctement. Comme vous le voyez je vais positionner le contre-poids au rapport 4 du bras de levier afin d'obtenir une masse du poids en acier de 2,78 kg. Je voulais le mettre à un autre rapport, mais pas assez de place sur la couronne en acier qui supportera l'ensemble de tous les leviers. Il fallait trouvez un bon compromis.

Ce contre-poids sera découpé dans une barre d'acier carré pleine de 40 mm de coté. La longueur du poids sera facilement trouvé en fonction de la densité de cette acier. Il faut bien entendu du jeu entre le piston et la bague de guidage. Celui ci sera de 2/10 ème de mmm.

Et comme vous le constatez aussi, le bras de leviers devra être bien parallèle à la base en acier supportant tous les leviers, qui elle, devra aussi être parallèle au cu du miroir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_764665311.jpg

Voici le tracé de l'emplacement de tous les points qui devront encaisser la masse du verre du miroir primaire.

Luc m'a donné les informations suivantes: 18 points de support répartis sur 2 couronnes. Mais tous ces ponts devront être positionnés sur 6 triangles isocèle.

Contrairement au barillet de mon télescope actuel, la couronne extérieure ne sera pas positionnée à 15 mm du bord extérieur du miroir, mais bien plus près du centre. A cause bien sur de l'épaisseur du verre qui encaissera bien mieux... les contraintes de flexions.Celui de mon télescope actuel a 50 mm d'épaisseur au bord mais que 35 mm au centre vu qu'il est lumineux, donc d'avantage creusé au centre pour un faisceau lumineux plus court (f/d 3,3).

Le miroir de mon projet aura 10 cm d'épaisseur au bord et environ 65 mm au centre, vu qu'il sera ouvert à f/d 2,8 en newton...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Administrators
mini_593230DSC03393copie.jpg

J'ai déjà cela sur mon télescope actuel. Pour moi c'est pas de l'inconnu...

Tout sera en plus gros forcement. Mais je reste confiant...

je me demandais si une roue de velo n'aurai pas pu faire l'affaire pour faire le cadre ?!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce schéma représente la partie haute du tube du télescope, vue de dessus sans la couronne supérieure et sans l'araignée, pièces que je suis en train de dessiner.

Les 4 pièces numérotées 27 supporteront cette couronne et l'araignée. Ces différentes parties seront boulonnées au caisson central du tube du télescope. Ce caisson encaissera pas mal de contraintes en amont (masse du tube et de l'araignée) et en aval (masse du barillet, du miroir et des tubes serrurier et des éventuels contre-poids). C'est pourquoi, il devra être assez costaud. Il sera réalisé dans du profilé acier en U et fermé afin d'obtenir une poutre bien rigide. Vous constatez aussi que les 4 angles seront renforcés sans que cela ne gène le passage du faisceau lumineux.

C'est exactement se que j'ai réalisé pour la construction de mon télescope actuel. Mais énormément de contraintes seront engendrées dans toutes les soudures. Un passage au four sera aussi nécessaire pour libérer ces contraintes. Le gros inconvénient d'un télescope très lumineux et de gros diamètre, à part le prix des optiques... c'est qu'il est très sensible à la T° donc aux dilatations. C'est aussi vrai pour mon télescope actuel et je pense que cela sera encore plus chiant pour mon projet.

Mais soyons fou osons l'impossible...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.


×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales