Aller au contenu

Mon projet d'observatoire astro


Messages recommandés

mini_463726DSC03240copie4.jpg


Voici ma coupole astronomique actuelle. Elle est en acier, de forme octogonale de 5 mètres de diamètre. L'avantage d'avoir un octogone est que l'une des faces peut être le cimier. Pour cette coupole, la trappe fait 2 mètres de largueur et 3,5 mètre de long. Se qui me permet de pointer plus loin que le zénith sans bouger la coupole ha ha ha. au fond de celle ci je voie la grande ourse en entier.

Mais elle est aussi vieille que moi et la prochaine sera basé sur celle ci avec bien entendu des modifications et changement de look.

A cause de l'humidité du lac de Ste croix qui se trouve à 300 mètres de mon observatoire, j'ai été obligé de recouvrir l'intérieure de celle ci avec du contreplaqué marine de 5 mm. Et cela s'en ressent maintenant sur le télescope. Car les 1300 kg d'acier bien froid en hiver faisaient pas mal condenser cette satanée humidité...


La prochaine coupole, je n'ai pas encore son diamètre. Tout va dépendre de l'empatement de mon projet de télescope. Je dois d'abord finaliser le modèle de monture (fourche ou bras mono-fourche avec un contre poids de la masse du télescope ha ha ha...) On verra bien, faut envoyer les dollars car je ne pourrais pas réaliser les énormes pièces au tour. Faudra que je passe par un vrai pro...

Mais en attendant je commence les dessins d'une fourche bien classique et moins chère étant donné que je pourrais la réaliser moi même.

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 415
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

622346Capturedcran20150329165547.png


Cette maquette en carton représente mon prototype de coupole. Celle ci fait 5 mètres de diamètre et est à l'échelle avec le mec (c'est moiiii). Mais je pense que je vais être obligé de construire une plus grande, 6 mètres certainement...

Le rail de cette coupole ne sera pas installer sur le mur mais en dehors et en dessous, sur 16 piliers en béton armé. Ayant été chef de chantier dans la construction de bâtiments parasismiques, ça ne devrait pas vraiment me gêner ha ha ha.

Toute la carcasse sera en acier ainsi que toutes les structures de la rigidité et les bardages. Elle sera bien sur motorisée. Mais ce qui changera peut être, c'est son accès. Je dois absolument faire une coupe verticale de l'ensemble (coupole, télescope et maçonnerie) pour plusieurs raisons. La première est de positionner le joujou correctement afin qu'il soit au centre de la coupole lorsqu'il pointe le zénith. La deuxième étant le positionnement vertical du joujou, afin d'avoir un accès facile en observation de la combinaison Newton, même avec une ouverture à 2,8... j'y tiens vraiment... je devrais certainement enterrer la bête dans un trou et non faire une dalle en hauteur (turbulences du bâtiment, de la coupole et de cette dalle). A moins de la réaliser en acier ou en bois. Je travaille facilement tous ces matériaux. A voir...

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

581200OHP2.png


Voici le prototype de monture que j'avais dessiné avant mon arrêt de 13 ans... il y a donc quelques années. C'est une monture mono bras sur laquelle est positionné un télescope de 1 mètre de diamètre très lumineux.

Le CNRS m'a dit récemment que la monture semblait bien proportionnée. Mais bon celle que je vais peut être construire sera donc encore plus massive... faut les dollars pour ça... j'attends un rendez vous avec un pro pour être sur de la conception interne de cette monture. Bonjour les contraintes mécaniques...

Je dois pour l'instant dessiner une monture à fourche et après dessiner celle ci, afin que je sache le diamètre des pièces à faire usiner et le prix que cela va me couter... (la peau du cu)


C'est un projet, je me planterais peut être, c'est pour moi un défi de construire ce télescope, mais ça me motive en permanence, le jour et la nuit...

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

870920Capturedcran20150329205756.png

La photographie est un art. L’art est le prolongement de notre esprit créateur dans la matière. L’esprit créateur est en connexion perpétuel avec l’univers. Nous sommes donc en permanence connectée à lui. La vie est l’aboutissement de la complexité de cet univers. Toutes les réponses à nos questions sur cette complexité, sont donc forcement en nous. Les grands courants de pensées ne sont pas des hasards… Car le hasard n’existe pas dans l’univers. A chaque instant, je sens cette présence… A chaque instant, je sens cette puissance… A chaque instant je me rapproche de cette complexité.

Parce que tout mon être vibre devant la Nature. Parce que je reste en admiration devant cet Univers. Parce que je me sens si petit devant lui

Parce que je me sens élément de cette Nature. Parce que je ne me sens pas supérieur aux autres êtres vivants. Parce que je respecte la vie. A chaque seconde je pense comprendre des choses, à chaque seconde je pense m’élever toujours dans la même direction, là haut vers les étoiles…

La vie sur terre n’est un passage. Passage obligé pour grandir, passage obligé pour comprendre. L’esprit créateur a besoin de cette matière pour grandir. L’esprit créateur a besoin de cette matière pour comprendre.

Mais après ce passage, l’esprit créateur n’a plus besoin de cette matière. La matière sur Terre est donc qu’une grande illusion… là haut vers les étoiles.

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mini_870920Capturedcran20150329205756.png


La photographie est un art. L’art est le prolongement de notre esprit créateur dans la matière. L’esprit créateur est en connexion perpétuel avec l’univers. Nous sommes donc en permanence connectée à lui. La vie est l’aboutissement de la complexité de cet univers. Toutes les réponses à nos questions sur cette complexité, sont donc forcement en nous. Les grands courants de pensées ne sont pas des hasards… Car le hasard n’existe pas dans l’univers. A chaque instant, je sens cette présence… A chaque instant, je sens cette puissance… A chaque instant je me rapproche de cette complexité.

Parce que tout mon être vibre devant la Nature. Parce que je reste en admiration devant cet Univers. Parce que je me sens si petit devant lui

Parce que je me sens élément de cette Nature. Parce que je ne me sens pas supérieur aux autres êtres vivants. Parce que je respecte la vie. A chaque seconde je pense comprendre des choses, à chaque seconde je pense m’élever toujours dans la même direction, là haut vers les étoiles…

La vie sur terre n’est un passage. Passage obligé pour grandir, passage obligé pour comprendre. L’esprit créateur a besoin de cette matière pour grandir. L’esprit créateur a besoin de cette matière pour comprendre.

Mais après ce passage, l’esprit créateur n’a plus besoin de cette matière. La matière sur Terre est donc qu’une grande illusion… là haut vers les étoiles.

OP

 

C'est beau :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Administrators
581200OHP2.png


Voici le prototype de monture que j'avais dessiné avant mon arrêt de 13 ans... il y a donc quelques années. C'est une monture mono bras sur laquelle est positionné un télescope de 1 mètre de diamètre très lumineux.

Le CNRS m'a dit récemment que la monture semblait bien proportionnée. Mais bon celle que je vais peut être construire sera donc encore plus massive... faut les dollars pour ça... j'attends un rendez vous avec un pro pour être sur de la conception interne de cette monture. Bonjour les contraintes mécaniques...

Je dois pour l'instant dessiner une monture à fourche et après dessiner celle ci, afin que je sache le diamètre des pièces à faire usiner et le prix que cela va me couter... (la peau du cu)


C'est un projet, je me planterais peut être, c'est pour moi un défi de construire ce télescope, mais ça me motive en permanence, le jour et la nuit...

OP

comment va tu ajuster ta monture pour la mise en station ?

autre question il ne serai pas plus simple de faire une monture Altazimutale et de mettre un dérotateur de champ ? vue la taille et le diamètre cela simplifierait absolument tout...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

En réponse à tes questions, la mise en station se fera comme sur mon T620 mm (1300 kg), avec des boulons de gros diamètre tout simplement... ou par des petits vérins hydrauliques (à voir). L'acier contre l'acier, ça glisse... Le bigourdan ça marche très bien...

Simple une alta peut être (tu a quand même 3 mouvements) mais complètement dépendant de l'électronique et de l'informatique. Ca ne me convient pas du tout. Si ça se plante, tu fait comment quand 16 personnes attendent d'observer à l'oculaire par exemple...

J'aime la belle mécanique...

Je ne suis pas un professionnel, mais un amateur qui veut se faire plaisir et faire plaisir aux personnes qui viendront observer...

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_347597Capturedcran20150330130805.png


Image d'un film vidéo...

Cette image permet de visualiser le pilier en béton armé de 1 m de largeur et 2,5 m de longueur et 1 m de hauteur. Quant on construit un bâtiment, les charges doivent être réparties sur toute la surface de la construction par l'intermédiaire des fondations ou de piliers. La pression au sol doit être répartie afin de ne pas dépasser une limite, calculée en fonction du terrain. Au delà de cette limite, ça s'enfonce...Ce pilier est bien entendu orienté Nord /Sud avec un fil à plomb au passage du Soleil au méridien. Quand à l'angle, vous le connaissez. Sur ce pilier est boulonnée une plaque d'acier de 20 mm d'épaisseur découpée au chalumeau. On y voie tous les boulons de 20 mm de diamètre qui serviront à la mise en station du télescope + 4 boulons de sécurité...

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_938175Capturedcran20150330131505.png


Pour conclure, voici ma construction des années 85. C'était un Newton / Cassegrain ouvert à 5 et 30 sur monture allemande de ma fabrication. Il fonctionnait très bien (masse de 200 kg).

Le pilier en béton armé faisait 70 x 70 cm de coté et 2,80 mètre de haut. Les premières années après sa mise en service, j'était obligé de corriger la mise en station une fois / an à cause de ce pilier qui basculait en direction du Nord. Le décalage était infime mais perceptible au bigourdan. Il me fallait rajouter une cale de 1/10 ème de mm d'épaisseur soit une tôle de canette de bière. Au bout de 4 années, ce pilier s'était stabilisé.

La mise en station peut être réglée à cette précision sans aucun problème...

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Administrators
Bonjour

complètement dépendant de l'électronique et de l'informatique. Ca ne me convient pas du tout. Si ça se plante, tu fait comment quand 16 personnes attendent d'observer à l'oculaire par exemple...

OP

ouch si tu va par la n'importe quoi peu planter, y compris les mouvement AD et DEC de ta monture....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui mais si ça se plante ça fonctionne quand même... je manipule la tonne de mon T620 mm avec 2 doigts ha ha ha car tout est en équilibre. Le suivi peut être manuel sans aucun problème avec un équatorial.

Et je ne veux pas non plus être dépendant de Mr EDF...

Nous vivons dans un monde ou l'on est dépendant de tout... et cela est bien dommage. Je gère mes 3 biseness et je suis dépendant d'internet. Je n'ai pas le choix... Mais ça me fait chier quand même, même si cela est rentable..

Allez j'ai le trou de ma future piscine à creuser avec ma pioche et ma brouette... je vous quitte.

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui mais si ça se plante ça fonctionne quand même... je manipule la tonne de mon T620 mm avec 2 doigts ha ha ha car tout est en équilibre. Le suivi peut être manuel sans aucun problème avec un équatorial.

 

Je comprends pas... Si l'informatique plante... Tu peux bien, aussi, manipuler ton télescope manuellement... Ca ne change rien au problème???

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas qu'il soit aussi facile de manipuler un télescope aussi lourd en alta...

Faire de l'astronomie avec soirée astro pour le public, c'est un de mes métiers. Faut voir la chose un peu différemment.

De plus il sera accessible aux clubs astro. N'importe qui pourra le manipuler sur place bien entendu..., sans avoir besoin d'un opérateur toute la nuit, ou d'une formation avec des étoiles à la clef, j'allais dire à la con...

C'est mon choix...

Je suis indépendant dans tout se que je fais et pour ce projet cela restera le même...

Et je le répète j'aime bien la belle mécanique.

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne pense pas qu'il soit aussi facile de manipuler un télescope aussi lourd en alta...

Faire de l'astronomie avec soirée astro pour le public, c'est un de mes métiers. Faut voir la chose un peu différemment.

De plus il sera accessible aux clubs astro. N'importe qui pourra le manipuler sur place bien entendu..., sans avoir besoin d'un opérateur toute la nuit, ou d'une formation avec des étoiles à la clef, j'allais dire à la con...

C'est mon choix...

Je suis indépendant dans tout se que je fais et pour ce projet cela restera le même...

Et je le répète j'aime bien la belle mécanique.

OP

 

;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_582717DSC03432copie.jpg


Détails modifiés de la base des tubulures de la partie haute du télescope boulonnée sur le caisson central. La forme de ce caisson est modifié pour l'esthétique du tube. Les calculs de la masse du tube pour le point d'équilibre ne prend presque pas en compte le caisson central en acier, ce caisson est le point d'équilibre du tube. Celui ci aura une masse de 436 kg. Ce qui ramène la masse totale du tube à 1546 kg ha ha ha

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mini_214649DSC03428copie.jpg


Premier schéma du calcul du point d'équilibre du tube. C'est une méthode graphique. Plus le tracé est précis, moins sera l'erreur d'appréciation. Je travaille donc au demi millimètre sur ma planche à dessin au format A0.

J'ai un peu oublié la suite...

Cela fonctionne bien, étant donné que j'avais testé cela lors de la construction en 1994 de mon T 620 mm d'une masse totale de 1300 kg. Il me manquait 10 kg sur les 180 kg nécessaire... soit une marge d'erreur de moins de 10 %

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

652721Capturedcran20150402162003.png


Pour les amateurs intéressés, voici une vieille image de 1991, représentant le tube dont les différentes pièces n'étaient pas encore assemblées, la fourche avec les parois extérieures juste pointées par soudure sans toutes les cloisons intérieures (avant déménagement), (cloisons intérieures permettant d'obtenir la rigidité de l'ensemble de cette la fourche d'une masse de 300 kg) afin d'obtenir au finale une POUTRE et le portique pour le levage des pièces...

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

393773Capturedcran20150403113123.png


Bonjour à tous,

Je voudrais d'abord remercier les créateurs de ce forum; Il est bien fait et très agréable à visualiser.

Devant le nombre de visite, voici quelques images supplémentaires de la réalisation de mon T 620 mm f/d 3,3 qui remonte dans les années 1994/ 95.

Le T620 mm n'est pas encore équilibré sur cette image. On voie le bras de déclinaison brut, sans le système de réglage et d'accrochage sur le tube. Pas encore équilibré veux dire pas de miroir installé et pas de contre-poids.

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

523869Capturedcran20150403113101.png

On aperçoit bien les contrepoids en plomb (180 kg).

Le derrière du barillet et le miroir primaire ont été retiré pour rectifier une pièce. Il n'y avait pas assez de jeu entre le petit anneau qui empêche un basculement du miroir primaire vers l'avant et ce miroir de 62 cm de diamètre. J'ai dû me planter dans le dessin... Total, il y avait par moment de l'astigmatisme...

On y voie aussi le miroir secondaire plan pour la sortie de la combinaison Newton à f/d 3,3.

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

240134Capturedcran20150403112751.png


La fourche est terminé et les grosses pièces du tube du télescope sont installées par une série de boulons. J'ai franchement pris mon pied à construire ce télescope. C'est comme si j'avais déjà fait cela dans une vie d'avant...


On y vois le bras de déclinaison qui n'a pas encore reçu le système de réglage. Le caisson central est constitué de 4 UPN de 250 mm de largeur soudé et renforcé (masse de 200 kg). Le barillet est réalisé par 3 parties soudées entre elles (les 2 carrés plein en acier de 20 mm de coté cintré et d'un fer plat de 6 mm d'épaisseur cintré lui aussi à la machine. 
Quand à l'anneau en acier costaux de 20 mm d'épaisseur, il a été découpé lui aussi au plasma par un pote avant que je me casse du nucléaire. Il recevra tous les contre-poids. Les tubes carrés de 30 mm de coté qui le relie au caisson central constitue d'une triangulation de morceaux.

La triangulation permet de concevoir des structures qui ne peuvent se déformer.

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

964667Capturedcran20150403113157.png


Toutes les grosses pièces sont positionnées. A ce stade de la fabrication, il est déséquilibré car les contre-poids ne sont pas encore installés. Il est donc attaché au cimier de la coupole.

On distingue bien le chemin de roulement de l'axe horaire et un des 2 axes de déclinaison. La peinture anti-rouille recouvre le joujou avant d'y mettre les couleurs définitives.

Construire un télescope, c'est pas toujours facile, mais il faut persévérer... et demandez des infos.

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

925146Capturedcran20150403113351.png


On distingue en arrière plan, la chèvre sur roulettes. C'était un peu le bazar dans la coupole... Le télescope est accroché par un palan à cause de son déséquilibre. On distingue aussi de chaque coté de la trappe, les 2 poutres Verendel en acier qui permettent une meilleure rigidité de la toiture de cette coupole.

OP

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.


×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales