Aller au contenu

Messages recommandés

la sonde roseta approche de sa cible la comète 67P/TG une boule de glace de 4 km de diamètre dont elle va tenter de percer les secrets.


en chemin elle a fait quelques photos... intéressantes

elle a bénéficié d'assistance gravitationnelle pour son périple don celui de la terre, quelle n'a pas manqué de photographier

c'est rigolo de voir des images de la terre en mode exo sonde

lors de son premier survol de la terre :

Moonrise_above_the_Pacific_22_06_UTC_4_March_2005_fullwidth.jpg?1405368404427

Anticyclone_over_the_South_Pacific_fullwidth.png


Earth_from_Rosetta_12_47_UTC_5_March_2005_2_fullwidth.jpg

elle est passée par mars egalement

avez vous l'impression de regarder a travers le hublot ? (4 minutes avant son périgé avec mars)

Stunning_image_of_Rosetta_above_Mars_taken_by_the_Philae_lander_camera_fullwidth.jpg

un peu plus tard

True-colour_image_of_Mars_seen_by_OSIRIS_fullwidth.jpg


la sonde est passée tout près de l'astéroide Steins

surnommé non sans raison le diamant de l'espace

Asteroid_Steins_A_diamond_in_space_fullwidth.jpg


nouveau passage près de la terre

resolution 12km / pixel

First_view_as_Rosetta_approaches_home_fullwidth.png


puis la sonde a de nouveau croisé un autres astéroides : Lutecia

Lutetia_at_Closest_approach_fullwidth.jpg

et comme un bonheur ne vient jamais seul : une belle conjonction

Lutetia_and_Saturn_fullwidth.jpg


la plus haute résolution de l'astéroïde

Lutetia_asteroid_fullwidth.jpg


croissant de l’astéroïde

Asteroid_Lutetia_fullwidth.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le CNES a jugé utile de.... "produire" cette image

Rosetta_s_self-portrait_at_Mars-1000.jpg


actuellement la sond a a quelques centaine de KM du noyeau

on commence à distinguer la forme

Comet_on_4_July_2014_1000.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la sonde s'est franchement raproché et on commence a avoir des détails et une surprise..... monumentale

il semble qu'il y ai ... deux comètes collées l'une a l'autre

credit ESA

Rosetta-630x354.jpg


Accessoirement je vous invite à lire le blog de Serge Brunier su S&V : http://www.science-et-vie.com/2014/07/mission-rosetta-lesa-court-derriere-comete/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Philippe Cazard, le patron du forum Astrosurf, a eu le reflexe de sauvegarder les images de la sonde avant que l'ESA ne les effaces

il en a fait un gif animé

rosetta140711.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

guillaume cannat a également eu le réflexe...

20140711-67P-Rosetta-assemblage-1450-500x497.jpg


je vous invite egalement a lire son billet : http://autourduciel.blog.lemonde.fr/2014/07/15/lincroyable-noyau-double-de-la-comete-67p-churyumov-gerasimenko/


pour ma part je trouve absolument scandaleux que l'ESA fasse une telle anticommunication.

il ne faudrai pas qu'ils oublie ces chers messieurs d'ou provient leurs financements, (du fond de nos poches) et que le minimum serai qu'il soi un peu reconnaissant en nous rendant des comptes au fur et a mesure du déroulement de la mission.

Quand on voit la mission Cassini et la com faite autour, on ne peu pas imaginer pire antithèse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Frédo, tu vas un peu vite en crucifixion : n'oublie pas que le retour sur investissement escompté, ce sont des publications scientifiques, et il vaut mieux éviter de se faire griller la priorité par d'autres équipes.

N'oublie pas que l'objet premier de ces missions n'est pas de faire le buzz dans la microseconde qui suit l'arrivée d'un résultat. La communication vers le grand public n'est pas la raison première de ces missions, même si elle a son importance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

6 mois de délais, entre l'enregistrement des résultats et leurs publications ,

publication (erronée apparemment ) d'image puis "rappels" des ces images ; 2 semaine de silence radio entre les premiere images de la commettes puis les nouvelles (avant le rappel)..


Cassini publie de manière ininterrompue depuis le début de la mission, sans rétention, sans contrainte les images raw et les données de la missions

c'est de l'amateurisme, et Cassini a quand même une autre envergure et potentialité en matiere de découverte


je cite N. Bivers sur AS

"Ceci dit, je ne suis pas le dernier à réclamer que l'ESA communique davantage sur la mission (il n'a pas été accepté que les images des caméras de navigation soient rendues publiques avant 6 mois après leur prise )..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une nouvelle annimation

Ros_67PCG_14July_mov.gif

les nombre d'image réelement prise est tres faible. des images interpolée ont été calculée pour donner une animation fluide

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la manoeuvre de mise en orbite.

je n'ose imaginer le calcul qui décrit tout cela

[youtube2]

[/youtube2]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A chaque nouvel objet observé de près, de nouvelles surprises. Ici, un noyau "double". C'est vachement intéressant tout ça. Vivement la suite... OO[miam]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

pseudo orbitation réussie :)

sur cette image à haute résolution de la caméra OSIRIS-NAC on peut voir l'incoyable structure (qui ressemble vaguement a une éponge ) de la comète ; Rosetta vient de réussir son approche du noyau de 67P, elle est désormais à 100 km environ de incroyable comète

BuWJaVSIcAAVgZ9.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

une image encore bien fraiche

Comet_on_12_August_2014_-_NavCam_node_full_image_2.jpg


ce que le photo ne rendent pas : la couleur et le ressenti du cailloux. il est franchement charbonneux, tres sombre

un albedo (typique des comète il me semble) de 4% !

pour info le charbon c'est 7% !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NAC_2014-08-07T20.37.34.564Z_ID30_1397549300_F22_rotated-v2-90-1024x1032.jpg

Le noyau photographié par la caméra OSIRIS-NAC de Rosetta, le 7 août 2014 à 104 km de distance ; temps de pose : 138 millisecondes.

Crédits : ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

NAC_2014-08-07T20.37.34.564Z_ID30_1397549300_F22_rotated-v2-180-1024x1016.jpg

les petits roches au centre font environ 20m de diametre

c'est ce genre de rocher qui on occasionné la spectaculaire rentrée atmosphérique en russie il y a deux ans


notez qu'il n'est pas impossible qu'en raison de la conformation tres orginale ce ce petit corps, il ne soi pas impossible que par endroit la gravitation vienne... d'en haut

autre point qui donne une indication : ce corp est petit

si "on" vous lâchait d'une auteur de 2m au dessus de la surface (on va dire depuis le sommet du plus gros bloc), vous mettriez plus de 7 minutes pour atteindre la surface


quelques vue rapprochée : admirez le "déplacement" de l'ombre (17min d'écart entre les deux)

NAC_2014-08-07T20.20.34.562Z_ID30_1397549900_F22_rotated-v2-details-1.jpg

pic et falaise genre "Armageddon"

NAC_2014-08-07T20.20.34.562Z_ID30_1397549900_F22_rotated-v2-details-2.jpg

gros plan sur le "pont de neige"

Guillaume Canat designe la commet sous le non de canard et donc cette region comme le coup du canard

duck.gif

NAC_2014-08-07T20.37.34.564Z_ID30_1397549300_F22_rotated-v2-details-3.jpg

cette partie est la plus active de la comète en ce moment puisque c'est la que s’opère l'essentiel de son dégazage

pas puissant : 30cl par seconde environs, soi une canette de soda. notez que nous ne somme qu'au début et que l'activité va aller en s'amplifiant

une jolie zone bien chaotique

NAC_2014-08-07T20.37.34.564Z_ID30_1397549300_F22_rotated-v2-details-5.jpg


une drôle de vue .. imaginez vous au sommet de cet éperon

NAC_2014-08-07T20.37.34.564Z_ID30_1397549300_F22_rotated-v2-details-7.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hmmm... si elle pouvait n'écraser que les lampadaires mal conçus ^^...


Ce post est passionnant à suivre. Bravo !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous suggere la lecture de cet article de guillaume cannat remarquablement bien ecrit et documenté

Comment trouver le meilleur site d’atterrissage pour Philae ?

p11432_bae74240d30cd3861f46d3d4dbd367d620140825-1_CNES_SONC-1500.jpg

http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/11432-gp-comment-trouver-le-meilleur-site-d-atterrissage-pour-philae-partie-1.php


p11432_55654d9432691c950f5cad05740d0cfc20140825-1-Philae_separation-1000.jpg


dans les grandes ligne : La date retenue à ce jour pour l’atterrissage de Philae est le mardi 11 novembre 2014. pas après car l'activité de la comete va commencer a être plus problématique

la sonde doit s'approcher a moin de 3km du noyau pour effectuer son largage.

l'atterisseur dispose de 60heures d'autonomie su batterie. toute fois il est couvert de panneau solaire. si "on" a de la chance et que ces derniers sont bien orientés la missions durera bcp plus

p11432_662ac11d1d6c1b72feb641f5e89ebd4520140825-1-Philae_on_the_comet_Front_view-1000.jpg


Si l’activité de 67P le permet, Rosetta devrait être en orbite à une dizaine de km du noyau à la mi-octobre. Étant donné le temps de communication avec la sonde, qui sera alors d’un peu moins d’une demi-heure, la manœuvre de largage sera intégralement programmée et réalisée de façon autonome par Rosetta et Philae.

p11432_8ddbc6b87c9a081d34307e833f6cdfb920140825-1-orbite_largage-1000.jpg


En chute libre



Le jour venu, Rosetta va se présenter devant le noyau, côté Soleil, et larguer l’atterrisseur Philae de telle sorte que sa vitesse relative sera diminuée par rapport à l’orbiteur et qu’il tombera vers la surface ; le but est de synchroniser parfaitement la séquence pour que Philae touche la surface à une vitesse relative lui permettant de ne pas s’écraser, soit entre 2 et 5,5 km/h

p11439_55654d9432691c950f5cad05740d0cfc20140825-2_Philae_touchdown-1000.jpg

Il faut rappeler enfin que la force d’attraction du noyau est tellement faible – 1/100 000e de l’attraction à la surface de la Terre – que le risque de rebond n’est pas négligeable. Les 3 « jambes » de Philae vont donc amortir l’impact, 3 grandes vis intégrées dans les pieds vont se cheviller dans le sol et un petit propulseur à gaz va se déclencher sur la partie supérieure de l’atterrisseur pour le plaquer à la surface pendant qu’un double harponnage l’ancrera solidement, si la nature du sol le permet.

p11439_8ddbc6b87c9a081d34307e833f6cdfb9Comet_on_22_August_2014_-_NavCam-1000.jpg


La zone d’atterrissage de Philae doit se situer dans une portion du noyau bénéficiant d’un ensoleillement suffisant pour recharger la batterie secondaire de Philae, mais offrant également une période nocturne, car certains instruments doivent observer l’amplitude thermique jour-nuit, c’est-à-dire voir comment le Soleil chauffe la surface et la température varie.


Il faut également que Philae soit posé avec une inclinaison maximale d’une trentaine de degrés par rapport à la verticale du site d’atterrissage. Attention, la forme très particulière du noyau implique que la verticale d’un lieu, telle que l’indiquerait un fil à plomb, n’est pas nécessairement perpendiculaire à la surface !


Il faut aussi que l’horizon de Philae soit largement dégagé pour qu’il puisse communiquer de façon optimale avec Rosetta qui transmet ses données vers la Terre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales