Aller au contenu

Les étapes pour arriver à sa première photo : parcours du combattant !


Messages recommandés

  • Avexiens

Alors voilà, je suis lancé dans la photo... En faisant un petit bilan je me rend compte que ce fut un vrai parcours du combattant pour en arriver à sa première photo 🙂 Du coup je me suis dit que j'allais en faire un petit récap, une sorte de rapport d'étapes pour ceux qui veulent se lancer à leur tour - enfin histoire d'en rire surtout 😄

  1. Savoir bien définir ce qu'on veut obtenir, quels sont les choix à faire et nos préférences... (photo/observation, planétaire/nébuleuses grand champs/galaxies)
  2. Savoir identifier le matériel nécessaire, sans oublier les petits accessoires dans tous les sens que tu pense qu'ils sont pas cher mais au total ça va te doubler ton budget   
  3. Estimer le budget nécessaire. En général à ce stade on reboucle fissa sur 1) !!  
  4. Savoir ou trouver le matériel finalement choisi, et surtout savoir slalomer entre les ruptures de stock en neuf et les arnaques en occasion...
  5. Savoir attendre... attendre... encore attendre... tellement c'est long de réunir son setup alors qu'il se passe plein de nuit splendides et que l'hivers approche!!!
  6. Savoir gérer un banquier en colère parce qu’on a explosé le budget. L'explosion de budget dans ce domaine c'est une sorte de loi de la nature, un peu comme les supernova: on peut rien y faire ça arrivera de toute façon!
  7. Une fois le matériel reçu, apprendre à ne pas désespérer car il manque des tas de trucs, bagues d'adaptation, câbles d'alim avec des normes foutraques... on reboucle sur 4), plusieurs fois! Une fois enfin tout complet, apprendre à quoi sert quoi dans tout ce fatras... Et apprendre à tout monter comme il faut, recommencer mille fois, casser des trucs (hop on reboucle encore une ou deux fois sur 4), s'énerver vingt milles fois, exposer son stock de jurons parce qu’on a mal mesuré son backfocus, se rendre compte qu'en fait il manque encore des trucs si si (hop rebouclage sur 4 once again!) . Pour cette étape, ça aide beaucoup si on a reçu un diplôme de spécialiste ès-lego dans son enfance!
  8. Une fois tout monté s'énerver avec les câbles, se répéter en jurant ses grands dieux (après avoir refait son stock de jurons) qu'on a payé pour faire de l'astro pas du cable management!
  9. Apprendre de quels logiciels on a besoin pour contrôler tout ça, les installer les uns après les autres, manquer milles fois de foutre un coup de pied dans son ordi qui veut pas installer tel ou tel driver, se dire qu'on a payé pour faire de l'astro pas de la maintenance informatique b** de m** !!
  10.  Attendre encore deux ou trois semaines en rongeant son frein parce que la météo est exécrable et que de toute façon on arrive en période de pleine lune  
  11. Enfin le grand soir arrive! Il faut donc apprendre à tout installer, tout lancer, relancer et rebrancher milles fois parce que c'est pas comme il faut, protéger ses câbles de l'humidité...
  12. Apprendre à mettre en station. Se tromper d'étoile. Recommencer. Se rompre le cou 5 ou 6 fois. Foirer sa mise en station sans s'en rendre compte (on s'en rendra compte plus tard dans la soirée sur les premiers clichés plein de filés  )
  13. Apprendre à faire la mise au point. Y passer des heures à regarder un écran désespérément noir car on est bien trop éloigné du point pour voir quelque chose (et puis accessoirement aussi car on a oublié de cliquer sur "Live View" mais ça en s'en rend compte qu'après un bon quart d'heure  )
  14. Apprendre à naviguer dans le ciel avec son télescope. Se perdre. Se rendre compte que le viseur est mal réglé. Passer des heures à le régler. Puis se rappeler qu'on peut faire de l'astrométrie et que du coup le viseur est inutile... Apprendre à naviguer à l'astrométrie et au goto. Se perdre encore milles fois. Et au moment ou on se dit que ça y est on maîtrise, paf un câble qui pète car on a prévu trop court!!
  15. Apprendre à cadrer son objet une fois qu'on l'a visé. Le cadrer mal évidemment, sur les premières photos les objets seront mal agencé, à moitié coupé... Mais ça on le verra qu'après!
  16. Apprendre à gérer les prises de vue. Etre à court de batterie au moment ou enfin on se dit qu'on va pouvoir lancer une première photo!
  17. Enfin on lance une première photo! Elle est floue => on reboucle sur 14. Deuxième photo. Ya des filés => on se rend compte que la MeP est foiré, on reboucle sur 13!
  18. Enfin on a une photo. Puis deux. Puis on arrive à lancer une session de prise de vue. Un peu de repose ne fera pas de mal pendant qu'il prend des photos... On se prend à somnoler en regardant le ciel... 
  19. Paf un bruit de moteur qui nous réveille: le télescope bouge tout seul dans tous les sens, on panique on coupe tout d'un coup... on fait des recherches anxieuses sur le net... Et on apprend ce qu'est un retournement de méridien. la vache, encore un truc à la con qui te gâche ta belle soirée et te force à refaire ton cadrage!! On reboucle sur 16.
  20. Evidemment on oublie de faire des DOF pour cette première session. On est déjà bien content d'avoir 5 ou 6 images exploitables à stacker 😄
  21. Apprendre à tout ranger après la session.. Se faire mal au dos car ces p*** de monture c'est super lourd!! Trébucher dans l'obscurité, faire tomber des trucs, prier pour que ce ne soit pas cassé...
  22. Après un peu de sommeil (faut y penser quand même des fois  ) apprendre à récupérer ses photos (mais où il a mis son répertoire de travail ce p*** de logiciel de mes d**?!?), à les ranger, se rendre compte qu'on n'a pas pensé à faire des DOF alors que tous les tutoriels nous disent qu'il le faut, se maudire et se dire que la prochaine fois on en fera...
  23. Apprendre à utiliser un logiciel de stacking (Siril si on est pauvre et honnête, Pixinsight si on est riche ou pirate...), y passer des heures avant d'obtenir une pauvre photo foireuse, se battre encore avec Photoshop ou The Gimp pour essayer de l'embellir... En vrai elle est hyper moche mais c'est son premier bébé alors ça fait comme pour les Maman, on s'en rend pas compte  
  24. Ouf enfin une première photo, le bébé qu'on regarde la larme à l'oeil... Avant de se figurer qu'on a encore l'autoguidage à apprendre à l'avenir et là, c'est reparti pour pas mal de nouvelles étapes mais comme je suis encore à moitié dedans ce sera pour un prochain bilan d'étape 😄

Merci à ceux de vous qui m'ont conseillé lors de la sortie à Enfer (quel nom quand même 😄) puis sur le forum et le groupe Whatsapp, ça m'a permis d'avancer plus vite!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Avexiens

Bravo pour ce magnifique récapitulatif, je pense qu'on est tous passé par là ! 

Tu vas pouvoir allonger la liste plus tard avec des

- Changer de PC/caméra/lunette/monture/n'importe quoi d'autre alors que tout marchait enfin. 

- Lancer le guidage sur un pixel chaud au lieu d'une étoile

- Faire un plate solving alors que le bouchon est toujours sur la lunette et pas comprendre pendant 15 minutes pourquoi le plate solving échoue

- te rendre compte qu'un focuser, c'est pas juste un truc de fainéant

- passer 1h à forcer le passage au méridien alors qu'en fait ... il a déjà été fait

- Faire 1h/3h de route et se rendre compte une fois arrivé qu'on à oublié un truc essentiel (du genre : l'imageur) 

Enfin bien sur, tout ça, c'est pas mon expérience, non, moi, pff, hein, moi je suis irréprochable, c'est un ami d'un ami qui m'en a parlé, évidemment ! 

Modifié par kekkyu
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Avexiens

- Lancer le guidage sur un pixel chaud au lieu d'une étoile ✅ 

- te rendre compte qu'un focuser, c'est pas juste un truc de fainéant ✅ 

- passer 1h à forcer le passage au méridien alors qu'en fait ... il a déjà été fait ✅ 

=> J'en check déjà 3 dans ta liste c'est pas mal je progresse 😄

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Membres du bureau

Merci LucaR pour ce CROA 🙂

Je crois que chacun d'entre nous peut rajouter des caches à cocher 🙂

Pour ma part : se planter dans la rentrée des coordonnées GPS et pointer aux fraises ... longtemps 😞

 

  • J'aime 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 weeks later...
  • Avexiens

Bonjour

Je peux rajouter :

"Il y a quelques années , après avoir filmé Jupiter et Mars sans problème , ne pas comprendre pourquoi juste après Saturne sort du champ rapidement ... avant de penser (longtemps après ) que la batterie est peut-être déchargée et que la monture s'est arrêtée ...  (Depuis je n'utilise qu'une alimentation avec transfo sur du 220V au bout d'une rallonge de 25 m sur enrouleur )

jcdp

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Avexiens

Pour info, moi, je recherche le setup le plus simple possible afin d'éviter au max les ennuis.

Aujourd'hui, une Star Aventurer avec un APN (Astrodon) couplé à un objectif photo (ou une petite lunette type Redcat) est très simple à mettre en œuvre et donne de super résultats !

Niveau matériel ça donne:

  • Un trépied
  • Une Star Aventurer
  • Un APN
  • Un objectif
  • Eventuellement un powerbank  pour alimenter via une batterie dummy l'APN et/ou la Star Aventurer via un cable
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...

Information importante

Conditions générales